L’oubli

LE PUITS DES MEMOIRES  de  Gabriel KATZ
Tome 1 : la traque

Editions Scrineo  / 398  pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu.

Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

 

Mon avis

Il s’agit là du premier tome d’une trilogie. Donc on découvre les protagonistes, on les regarde tâtonner, essayer de se rappeler qui ils sont, quel est leur métier. Pourquoi étaient-ils prisonniers, pourquoi leurs têtes est mise à prix pour une fortune.

Ils vont donc démarrer une nouvelle vie, se donner de nouveaux noms et au fur et à mesure de leur aventure et de leurs combats, ils vont découvrir leurs points forts.

Il y a Nils le lanceur de couteau et ami des chevaux, Karib et Olen le mage et le joli cœur de la bande, puisqu’il a une amoureuse dans chaque ville qu’ils ont visités.

Ce premier tome démarre lentement, le trio reste uni, se cache dans des grandes villes comme Hélion, sont assez malins pour entrer dans l’armée et se fondre dans la masse des soldats. Petit à petit, ils découvrent pourquoi ils sont recherchés (un régicide) et leurs pouvoirs respectifs se manifestent au fil des mois.

Au final, ils sont attachants, il y a des remarques pleines d’humour et une vraie camaraderie les unit.

Un premier tome agréable, je vais donc lire les suivants.

 

Note :   3  / 5  

 

Féerie anglaise

Magic Cottage

MAGIC COTTAGE  de  James HERBERT
Editions Bragelonne   –   380 pages

 

Résumé de l’histoire

Un couple d’anglais qui habite en ville, décide de reprendre un cottage en pleine campagne. Midge est peintre et Mike, son ami, est guitariste. Dès leur arrivée dans le cottage, il se passe des choses mystérieuses. Leur créativité respective atteint des sommets. Mike joue comme un dieu et Midge peint des tableaux magnifiques, ils font l’amour comme des fous, ressentent des sensations jamais atteintes.

Une espèce de magie bénéfique semble protéger le cottage et son jardin ainsi que ses habitants et tous les animaux. Mais toute médaille à son revers … et au bout de quelques temps les choses se gâtent.

 

Mon avis

Une écriture agréable, un bon suspens qui nous tient en haleine, mais j’ai trouvé la fin du roman tirée par les cheveux et des longueurs dans les 100 dernières pages. L’histoire de la secte ne m’a pas trop convaincue, et par moment, le style Blanche-Neige (les animaux qui viennent manger dans la main de Midge) j’ai trouvé ça un peu cul-cul la praline !!

En référence, j’ai lu la trilogie des rats (le billet va suivre) qui, elle, est un vrai chef-d’œuvre mais dans un autre domaine, c’était plus un thriller/horreur.

Il faudra que j’essaie avec un autre roman fantasy de cet auteur, car je sais qu’il en a écrit d’autres, et voir si son style me convient. Mais je suis très contente d’avoir découvert un auteur (comme Stephen King) qui écrit dans plusieurs domaines, ceux de James Herbert c’est soit thriller soit fantasy et c’est bien agréable. Je le recommande, à découvrir.

 

Note :  3 / 5    première publication en 2013

 

1 sifflet, 1 don, 1 lettre

 

 

L’HERITAGE DES DARCER  de  Marie CAILLET
Editions Michel Lafon   /   409 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Lorsqu’on s’appelle Mydria, qu’on est la fille unique et chérie des puissants Siartt et qu’on a pour objectif principal d’accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse.

Jusqu’au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n’est nullement Siartt, mais l’ultime héritière d’une dynastie renversée depuis des générations ! Et pour couronner le tout, à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides, un sifflet et le don d’aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté.

Le pire danger ne l’attend pas derrière l’errance, la bataille et les cloques aux pieds. Le pire danger pour un cœur confiant ne tient qu’en un seul nom : Orest.

 

Mon avis

Un très bon roman, j’ai beaucoup aimé le début qui raconte la légende de la famille de Mydria ainsi que le début de ses péripéties. J’ai par contre trouvé que la fin traînait un peu en longueur. Les personnages n’ont pas une psychologie trop développée, on comprend rapidement que Mydria a le béguin pour Orest avec son style mauvais garçon.

Par contre concernant Mydria, elle lui a fait un caractère bien trempé, têtue, qui sait à peut prêt ce qu’elle veut mais fondante comme une guimauve dès qu’il s’agit de garçon. La fin de l’histoire est brouillonne, mais on se dit que fatalement il va y avoir une suite.

En conclusion, j’ai bien aimé, je me suis laissée emporter par la magie de l’auteur (qui n’a que 18 ans) et qui s’est très bien débrouillée pour un premier roman. Je me suis laissée portée par l’histoire et j’ai passé un excellent moment. Un très bon point aussi pour la couverture du livre qui est magnifique et qui pour une fois a vraiment un lien avec l’histoire.

Marie Caillet a remporté le concours du nouvel auteur jeunesse à 18 ans. Un jury prestigieux l’a élue à l’unanimité.

 

Note :  4 / 5     première publication en 2012 

 

Le 2ème volume est sorti en novembre 2011, et c’est : Allégeance

 

 

et le 3ème volume sorti cette année c’est : la relève

 

Retour sur Terre

LE SCEPTRE ET LE SORT  de  Terry BROOKS
Royaume magique à vendre – tome 3
Editions J’ai Lu   /   380 pages

 

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

A la cour de Landover, Questor Thews, le maladroit mage royal, a encore fait des siennes, par la faute d’un sortilège mal maîtrisé, le scribe Abernathy (un homme changé partiellement en chien) se retrouve projeté sur Terre, aux mains de son pire ennemi, tandis qu’à sa place apparaît une mystérieuse bouteille.

Les affaires se compliquent lorsque ladite bouteille se révèle être l’antre d’un darkling, un démon corrupteur capable d’exaucer tous les vœux. Comment résister à la tentation d’un tel pouvoir ? Pauvre Ben Holiday qui ne sait plus où donner de la tête, tant les problèmes s’accumulent qui risquent de mettre le Royaume à feu et à sang.

 

Mon avis

Ce troisième volume remonte un peu l’intérêt pour cette série. Il est tonique, se passe dans deux mondes en même temps, le suspens est bien distillé et l’on ne s’ennuie pas !! Je l’ai vraiment beaucoup aimé et du coup j’ai hâte de lire la suite.

Ben se trouve obligé de retourner sur Terre pour aller récupérer son scribe, mais aussi son talisman magique. Salica, la sylphide tient absolument à l’accompagner (mais ce  ne sera pas sans risque pour elle) forcément une fille magnifique mais verte !! Ça intrigue.

On va retrouver avec plaisir son ami et associé Miles, qui va devoir l’aider à récupérer Abernathy, mais va aussi se rendre compte, que le monde magique dont Ben parle, existe vraiment. Salica en est la preuve vivante.

On va aussi découvrir un méchant : Michel Ard Rhi, qui a aussi vécu à Landover et c’est exilé sur Terre, afin d’amasser une colossale fortune. On va aimer le détester. Il y a aussi le personnage d’Elisabeth, attachante petite fille mais futée et vivre d’esprit, avec un grand coeur, qui vit seule avec son père dans le château de Michel Ard Rhi.

Pendant ce temps, Questor est resté à Landover, et doit gérer le royaume à la place de Ben, mais doit aussi élucider le mystère de la bouteille et réparer les dégâts qu’elle fait, avant de se retrouver en pleine guerre des clans !!

La seule chose qui m’a parue peu crédible, ce sont les pouvoirs magiques de Questor qu’il parvient à maîtriser comme un chef, autant à Landover que sur la Terre, alors qu’avant il ramait !

 

Note : 4 / 5    première publication  en 2011

 

Résumé du précédent volume (no2) :ici

 

Un jour ma princesse viendra …

 

GARULFO  –
TOME 1  :  DE MARES EN CHATEAUX
Par AYROLES  &  MAIORANA  /  Editions Terres de Légendes

 

 

Résumé de l’histoire

Garulfo est une grenouille mâle qui observe les humains qui gravitent autour de sa mare, et ils les trouvent fantastiques, nobles, courageux et il veut à tout prix devenir un humain.

Pour réaliser son rêve, il demande l’aide d’une sorcière, se fait embrasser par une femme et entre dans l’univers des hommes. Et là, il tombe de haut, car il rencontre des hommes méchants.

 

Mon avis

Premier volume sympathique, j’ai bien aimé l’humour de Garulfo. Le dessin est haut en couleurs, les animaux très bien dessinés et la princesse égale à elle-même et très belle. Seul reproche, c’est parfois écrit un peu petit. Avant de me prononcer, je vais lire les autres volumes, pour voir si l’histoire avance bien.

 

Note : 2.5 / 5    première publication en mai 2009

 

Ce 1er volume a été lu en 2006, je m’étais promis d’emprunter la suite à la bibliothèque, mais ces volumes sont toujours dehors et je n’ai jamais eu la chance de lire la suite.

Vient ensuite :

Tome 2 : De mal en pis
Tome 3 : Le prince aux deux visages
Tome 4 : L’ogre aux yeux de cristal
Tome 5 : Preux et prouesses
Tome 6 : La belle et les bêtes