Semaine 20

Petite semaine avec seulement deux films à l’affiche mais qui me plaisent beaucoup.

Le premier c’est : les fantômes d’Ismaël, avec Mathieu Amalric, Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg. Autant j’aime beaucoup les deux actrices, autant j’ai de la peine avec Amalric, parfois c’est bien et parfois non. En plus, c’est le film d’ouverture du festival de Cannes. Certains critiques sont déçu, surtout par le personnage joué par Amalric, qui en fait des tonnes allant jusqu’à l’hystérie !

Perso, j’ai bien aimé la bande-annonce, ainsi que le pitch : Ismaël, cinéaste, s’est marié à Carlotta, dont il était fou amoureux, mais 3 ans plus tard elle a disparu. C’était il y a 21 ans. Ismaël vit désormais avec Sylvia lorsque Carlotta réapparait.  

Le second film est un film d’aventure revisité : le roi Arthur : la légende d’Excalibur avec Jude Law que j’apprécie particulièrement. Je trouve la bande-annonce très vendeuse d’un grand film d’aventure. Après c’est juste mon avis.

Les critiques qui l’ont vu n’ont pas apprécié, car selon eux, les batailles sont interminables, la bande son assourdissante et les effets spéciaux en 3D vous collent la migraine vite fait. C’est sur que si j’ai le choix je ne le regarderait pas en 3D, que je n’aime pas plus que ça.

Publicités

Semaine 21

Cette semaine, trois films me font de l’œil. Il y a un film d’action, un western et un drame social.

En ce qui concerne le film d’action, il s’agit de : X-men : days of future past. Je pense que j’irai le vois, car c’est une saga que je suis depuis longtemps, même si à un moment donné il n’y a plus de logique dans l’histoire. De plus, les effets spéciaux sont toujours spectaculaires.

Pour le western, il s’agit de : the homesman de et avec Tommy Lee Jones, un acteur que j’aime beaucoup et Hilary Swank. L’histoire d’un cow-boy et d’une vieille fille, qui doivent convoyer 4 folles du Nebraska à l’Iowa.

Pour le drame social, il s’agit de : deux jours, une nuit avec Marion Cotillard. J’irai le voir pour Marion que j’aime beaucoup et aussi pour le sujet, difficile, mais qui colle tellement à notre époque du chacun pour soi !

Les années 30 … les années folles

 

PUCLICS ENEMIES

 

 

Réalisateur : Michael Mann
Comédiens : Johnny Deep / Marion Cotillard / Christian Bale
Durée        : 2 h 25
Genre        : Policier

 

Note :  4 / 5    vu en août 2009

 

Résumé de l’histoire

Basé sur l’histoire vraie de John Dillinger, un braqueur de banque hors pair qui a sévit à de nombreuses reprises dans l’Amérique des années 30. Avancé comme « l’ennemi public no 1 » par le patron du FBI, il sera traqué sans relâche par la police d’Etat.

John Dillinger explique qu’il est allé en prison vers 17 ans, car il avait volé une pomme chez l’épicier du coin et il en prend pour 9 ans !!! En sortant de prison il est révolté et commence à attaquer des banques. Comme il est très malin, il passe d’un Etat à l’autre, car il sait que la police ne peut pas franchir les limites de son Etat.

C’est pour cette raison qu’est crée le F.B.I (bureau fédéral d’investigation) qui peut enquêter sur la totalité des Etats-Unis. On voit aussi, que de nouvelles techniques d’enquêtes sont inventées (comme par exemple, surveiller les lignes téléphoniques, surveiller les magasins vendant le dernier manteau de Dillinger, faire le recoupement avec les vendeurs de voitures dans un rayon de 1 km, etc).

John Dillinger est arrêté une première fois mais s’évadera de prison, il sera activement recherché, devenant ainsi l’ennemi public no 1, et après des mois de recherche et des centaines de policiers travaillant sur ce cas, il sera abattu comme un chien de plusieurs balles dans le dos en pleine rue, en sortant du cinéma. On ne peut pas dire que ce soit très glorieux pour le F.B.I.

Mon avis

J’ai passé un agréable moment, tout d’abord avec les acteurs J. Deep et M. Cotillard qui sont bien dans leurs rôles. Je trouve que J. Deep a du charisme dans ce rôle et ça lui va bien, à la fois petite frappe mais intelligent, galant et courtois avec les femmes, à l’aise avec ce qu’il fait.

Je suis toujours étonnée quand Johnny Deep déambule en ville alors que sa photo est dans tous les journaux et que personne ne le reconnaît, qu’il entre même dans un commissariat et voit toute les recherches faites sur sa personne, sa bande et sa copine (Marion Cotillard) il est à la fois décontracté et très malin. Ce sont les policiers de l’époque qui ne semble pas très malin ni très observateur !!

Seule reproche peut être un peu trop de fusillade, des centaines de coups tirés et les voleurs s’en vont les mains dans les poches quasiment pas blessés !! ça m’étonnera toujours. Donc un excellent film, avec quelques longueurs mais ça ne m’a pas plus dérangé que ça.