Semaine 10

Pour cette dixième semaine de l’année, il y a pas mal de films intéressants, et surtout des films engagés, dont 2 sont tirés de faits réels.

Je vais donc commencer avec mon préféré : les figures de l’ombres, qui raconte l’histoire vraie de Katherine Johnson, mathématicienne afro-américaine, et de ses deux collègues Dorothy Vaughan et Mary Jackson qui ont participé à la course à l’espace qui opposait les Etats-Unis et l’Union Soviétique. Ça nous donne aussi l’occasion de revoir Kevin Costner.

Le deuxième film tiré d’un fait réel, c’est : traque à Boston avec Mark Wahlberg et John Goodman, Kevin Bacon entre autre, qui parle de l’attentat sur des civils pendant le marathon de Boston en 2013. Il s’agit d’un classique du film d’action qui célèbre les héros de l’Amérique.

Pour le troisième, il s’agit d’un film engagé avec Jessica Chastain dans : Miss Sloane. Un thriller plutôt efficace mais très bavard, qui vaut surtout pour l’interprétation de Jessica Chastain dans ce portrait sans concession d’une lobbyiste qui n’a pas froid aux yeux.

Je termine avec celui qui me tente le moins : Kong : Skull island qui est une sorte de préquel de King Kong. Je pense qu’il s’agit d’un film d’aventure honnête, avec des scènes d’action et des trucages à gogo.

Publicités

Très convenu

 

BROKEN CITY

 

Réalisateur : Allen Hughes
Comédiens : Mark Wahlberg / Russel Crowe / Catherine Zeta-Jones

Durée        : 1 h 49
Genre        : policier

 

Note :   3  / 5   vu en 2013

 

Résumé de l’histoire (allo ciné)

Billy Taggart (Mark Wahlberg), un ancien flic reconverti en détective privé tente tant bien que mal de faire tourner son affaire.

Le jour où l’homme le plus puissant de New York, le Maire (Russel Crowe) lui confie la mission d’enquêter sur la supposée infidélité de sa femme (Catherine Zeta-Jones), il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver au coeur d’une vaste machination sur fond de campagne municipale.

 

Mon avis

Un joli casting pour un film très convenu et très prévisible. Taggart est flic, il assassine un jeune noir sous prétexte qu’il aurait violé une fille de son quartier. Il est jugé et innocenté grâce à l’appui du maire en sous-main.

7 ans plus tard, le maire veut le retour d’ascenseur, et sous le prétexte que sa femme le trompe, il demande à Taggart de la suivre, mais en fait il piste le candidat qui fait campagne pour devenir maire, et le but est de remuer un maximum de boue (entre autre il est homo) pour faire en sorte qu’il ne soit pas élu.

Je ne me suis pas endormie, mais bon pas transcendant non plus. On peut tranquillement attendre que ça passe à la télé. Un plus pour la bande son, j’ai bien aimé les musiques et pour le doubleur de la voix de Russel Crowe, qui est magnifique.

 

Une autre vision de la mort

 

THE LOVELY BONES

 

Réalisateur :   Peter Jackson
Comédiens :   Mark Wahlberg / Rachel Weisz / Susan Sarandon
Durée        :   2 h 15
Genre        :   Drame

 

Note :  5 / 5    vu en mars 2010

 

Résumé de l’histoire (résumé Pathé)

L’histoire d’une jeune fille assassinée qui, depuis l’au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l’enquête… D’après le roman d’Alice Sebold « la nostalgie de l’ange ».

 

Mon avis

Contre toute attente, j’ai trouvé le film très réussi. J’ai été voir ce film pour beaucoup de raison. D’abord, j’apprécie Peter Jackson en tant que réalisateur et j’essaie d’aller voir tous ces films et passer du « seigneur des anneaux » à celui-ci, c’est carrément un grand écart. Ensuite, j’ai de l’empathie pour certains acteurs : Mark Wahlberg et Susan Sarandon ainsi que l’ado qui joue Suzy Salmon, que je ne connaissais pas mais que je trouve adaptée au rôle.

Ensuite, dans la mesure du possible, quand un livre m’a plu (ce qui était le cas avec ce roman, même si je l’ai lu il y a 6 ou 7 ans) j’essaie de voir l’adaptation cinéma et de voir si cela ressemble un tant soit peu au livre … et de ce côté je trouve que c’est plutôt réussi. Un seul détail m’a tracassée, je me souvenais que le tueur s’échappait, mais je n’avais pas souvenir qu’il mourrait et surtout de cette façon là … Si quelqu’un peut éclairer ma lanterne sur ce détail, c’est bien volontiers.

Toutes les scènes montrant Suzy dans « son paradis » sont visuellement très belles, tant au niveau des couleurs, que des effets spéciaux (par exemple l’arbre vu de loin devient des oiseaux s’envolant en même temps et laisse l’arbre nu comme en hiver). Les assemblages de planète, les bouteilles de verre de son père avec les bateaux se fracassant dans son paradis est très bien fait. (voir la vidéo en fin d’article).

La musique a un petit côté céleste pas trop désagréable et j’ai trouvé l’affiche très belle.

De plus, il me semble que Peter Jackson a enlevé certains détails macabres, sur lesquels l’auteur insistait dans le livre, qui sont très édulcorés dans le film mais qui n’empêche pas la compréhension de l’histoire.

Donc au final un moment fort, intense, pas désagréable. Je fais partie de ceux qui ont aimé.