Publié dans Cinéma, séries en vrac

Meurtres au paradis – saison 11

Une série policière anglaise, tournée dans les Caraïbes, sur l’ìle de Sainte-Marie. Il y a 8 épisodes de 1 heure.

Saison 1 à 4
Saison 5
Saison 6
Saison 7
Saison 8
Saison 9
Saison 10

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé l’équipe de policiers des Caraïbes. Il y a aussi un nouveau générique, car il y a beaucoup de changement au niveau des personnages, par rapport à la saison précédente.

On retrouve l’inspecteur Neville Parker, fidèle au poste, plus détendu, plus cool (on peut enfin le voir en bermuda) et on ne parle plus de ses innombrables problèmes d’allergies. Il a toujours le béguin pour Florence et il décide d’en parler avec elle, et elle lui dit qu’elle préfère le garder comme ami et que rien n’est envisageable entre eux. Il finira par se faire une raison et en fin de saison s’inscrira même sur un site de rencontre. Sa sœur venue d’Angleterre fera un bref passage dans sa maison, car elle doit réfléchir à la proposition de son petit copain qui l’a demandée en mariage, de plus, elle est enceinte.

Florence Cassel n’est visible que pendant les premiers épisodes, ensuite elle fera un travail sous couverture et décidera de quitter définitivement l’île (et la série, encore) pour travailler dans un endroit moins chargé en mauvais souvenirs.

Le sergent Naomi Thomas rejoint l’équipe en place. Elle est policière depuis plusieurs années, mais se trouvait sur une île tellement petite qu’elle n’a jamais travaillé sur un meurtre. Elle est donc un peu anxieuse, mais au final se révèle très organisée, méticuleuse, avec beaucoup de bon sens et l’on se confie facilement à elle. Après le départ de Florence, elle prendra son poste.

Neville Parker et Naomi Thomas

Marlon Price, l’ancien délinquant, travaille avec l’équipe depuis un an et se plaît bien à ce poste. Il continue sa formation pour devenir policier.

Darlène Curtis rejoint l’équipe en cours de saison. Elle est d’abord mise en cause dans un meurtre et demande l’aide du commandant Patterson, car on veut lui faire porter le chapeau. Elle est finalement innocentée mais elle n’a plus de travail, alors Patterson lui propose de faire de l’administratif et d’apporter ses lumières sur les enquêtes. Elle s’intègre avec facilité à l’équipe.

Darlène Curtis qui a eu une aventure avec Dwaine

Le commandant Patterson est toujours omniprésent dans les enquêtes et pendant un épisode on découvre qu’il a été marié à une journaliste anglaise et après une soirée arrosée, elle lui avoue que sa fille adulte est en fait de lui … ce qui lui cause un gros choc.

Les enquêtes sont plus complexes que d’habitude mais toujours très bien expliquées et réalistes. Je regarde cette série depuis 8 ans et j’avais peur de m’ennuyer, mais ce ne fut pas le cas et je me réjouis de les retrouver la saison prochaine.

Donc un réel plaisir de suivre cette série qui est déjà renouvelée pour une saison 12 l’an prochain.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Meurtres au paradis – saison 9

Inédit: La saison 9 de "Meurtres au Paradis" débarque à partir du ...

 

Comme chaque année, et encore plus en cette période de semi-confinement, voici ma petite madeleine de Proust, à savoir, la dernière saison de « meurtres au paradis ».

Une série policière anglaise, tournée dans les Caraïbes, sur l’ìle de Sainte-Marie. Il y a 8 épisodes de 1 heure.

Saison 1 à 4
Saison 5
Saison 6
Saison 7
Saison 8

On retrouve toute l’équipe de Sainte Marie, toujours conduite par l’inspecteur Jack Mooney, qui travaille toujours avec plaisir dans les Caraïbes. Il est un peu plus décontracté qu’à ses débuts mais toujours aussi efficace.

En dehors des enquêtes, Jack décide d’apprendre à danser, rencontre une femme Ana avec qui il s’entend bien, mais qui suite à un récent divorce, a envie de s’amuser et de voyager,mais il n’est pas impossible qu’elle revienne aux Caraïbes. Après réflexion, Jack décide de rentrer à Londres, car sa maison, sa fille et ses amis lui manquent, et il se sent prêt à être à nouveau amoureux. Il quitte donc la série à la fin du 4ème épisode, au grand dam du commandant Patterson qui commençait à s’attacher à lui.

En intérim, c’est le commandant Patterson qui va s’occuper du poste de police, et, suite à un nouveau meurtre, il fait venir un nouvel enquêteur de Londres, l’inspecteur Neville Parker, jeune homme qui ne supporte pas le soleil, le sable, l’humidité, les moustiques et tous les autres insectes, la chaleur, etc …  et qui n’a qu’une seule hâte, boucler l’enquête et repartir à Londres ! Il mène à bien cette tâche, mais au bout de l’enquête il fait un malaise, est conduit à l’hôpital, et suite à une thrombose est obligé de rester sur l’île plusieurs semaines, car il ne peut pas reprendre l’avion !

Ralf Little on Death in Paradise, turning 40 and his mum voting ...

Pour prendre son mal en patience, il continuera de travailler avec l’équipe en place, y trouvera quand même du plaisir, et quand il aura enfin la possibilité de repartir, il décidera de rester afin d’exorciser ses démons et pour ne pas passer à côté de sa vie.

Madeleine Dumas, l’inspectrice française venue juste pour une semaine, a décidé de rester avec l’équipe, afin de s’éloigner de son ex petit ami, resté à Paris.

Ruby Patterson, la dernière arrivée et pistonnée par son oncle, commence à être plus sérieuse et trouve finalement du plaisir dans son métier de policier. Lors d’un épisode, on en apprendra plus sur sa vie privée.

Quand à JP Hooper, il est toujours marié, il va même devenir papa de jumelles et il travaille dur pour le concours d’inspecteur, qu’il réussit haut la main.

Une petite nouveauté au niveau des enquêtes, car le meurtre se fait en deux partie. J’explique : la personne est retrouvée morte, du moins c’est ce que l’on croit, et pendant l’agitation pour appeler la police et l’ambulance, la personne se fait réellement tuer à ce moment là, et sans être révolutionnaire comme procédé, j’ai trouvé cela intéressant.

Il semble qu’il y aura une saison 10 l’an prochain.

 

Publié dans Cinéma, Livres, séries en vrac

Meurtres au paradis – saison 8

Comme chaque été, voici ma petite madeleine de Proust, à savoir, la dernière saison de « meurtres au paradis ».

Une série policière anglaise, tournée dans les Caraïbes, sur l’ìle de Sainte-Marie. Il y a 8 épisodes de 1 heure.

Saison 1 à 4
Saison 5
Saison 6
Saison 7

La série est divisée en deux parties. D’un côté l’enquête en cours, et de l’autre la vie personnelle des différents protagonistes. En ce qui concerne les enquêtes, elles sont toujours sur le même format, un peu à la Agatha Cristie, un meurtre est commis et les suspects ont un alibi en béton, et c’est à l’équipe de Jack Mooney de démontrer qui triche ou qui a menti et surtout comment. Cette année, j’ai trouvé les enquêtes intéressantes et de très bonnes factures.

Au niveau de l’équipe, Dwane étant parti lors du dernier épisode de la saison précédente, il fallait lui trouver un remplaçant. C’est finalement une jeune enquêtrice, Ruby Patterson, la nièce du commandant qui rafle le poste (la première femme à gauche, sur l’affiche). Au départ elle ne fait pas l’unanimité car elle est tête en l’air, bavarde, agaçante, sans mémoire et elle a déjà fait des dizaines d’autres métiers sans trouver ce qui lui plaît vraiment. Mais au fil des enquêtes, elle va s’intégrer, faisant des remarques intéressantes et elle devient attachante.

Pour les autres personnages la vie suit son cours.

Jack Mooney est veuf depuis 3 ans et sa femme lui manque toujours. Il est nostalgique mais essaie d’aller de l’avant. Il est très paternel avec son équipe.

Florence fait un peu bande à part, car elle a rencontré un homme, Patrice, qui lui plaît au point de se fiancer et de préparer son mariage sur l’île. Lors d’une enquête touchant un ami d’enfance de Patrice, il devient secret et cachottier et Florence se demande se qui se trame. Elle le prend en chasse toute seule, tombe dans un piège et elle est gravement blessée et son amoureux tué. Après quelques jours à l’hôpital elle décide de partir de Sainte Marie, pour prendre du recul et faire le point.

Les deux derniers épisodes se font donc sans Florence. Mais une enquête interne est ouverte par l’IGPN qui envoie Madeleine Dumas pour enquêter sur cette affaire et voir si Jack Mooney est responsable de ce qui s’est passé. De prime abord le courant ne passe pas entre les deux enquêteurs, jusqu’à ce que Madeleine reconnaisse que Jack a un très bon sens de la déduction, et qu’elle change son rapport en sa faveur. Elle lui donne même un coup de main dans la dernière enquête.

Il semblerait que la série a été renouvelée pour la saison 9 et 10.