Meurtres au paradis – saison 6

Comme chaque année, au moment des vacances, France 2 nous passe la dernière saison de la série « Meurtres au paradis » qui se passe à Sainte-Marie. Et pour ceux qui ne partent pas en vacances, comme moi, c’est mon moment d’exotisme de l’année.

Saison 5 : ici
Les autres saisons : ici

Résultat de recherche d'images pour "meurtres au paradis saison 6"

Dans cette nouvelle saison, on retrouve Humphrey Goodman, joué par Kris Marshall, toujours aussi timide, tête en l’air et excentrique. Au niveau des enquêtes, rien ne change, toujours la même façon de procéder.

Mais il y a de gros changement au niveau de Humphrey. Pendant les quatre premiers épisodes, l’inspecteur est amoureux d’une anglaise, Martha, venue passer un mois dans les îles. Tous les deux qualifient leur histoire d’amour de vacances, mais au fil des semaines c’est plus que ça. Et au moment du départ de Martha pour l’Angleterre, ils n’osent pas s’avouer leur sentiment. Martha s’en va et Humphrey déprime.

Mais au début du 5ème épisode, une opportunité se présente. Il y a un meurtre et à la fin de l’épisode Humphrey se rend compte que les suspects sont repartis pour l’Angleterre, donc le capitaine, afin de sauver l’honneur de leur brigade, envoie Humphrey, Dwane et Florence à Londres afin de résoudre cette enquête. Une fois sur place, l’inspecteur Jack Mooney est là pour travailler avec eux.

Pendant le 6ème épisode, on voit la collaboration de l’équipe de Humphrey avec l’inspecteur Mooney ainsi que l’arrestation du tueur. Mais dans ce même temps, Humphrey se décide à aller voir Martha et lui avouer ses sentiments et il décide de revenir habiter à Londres.

Donc dans les deux derniers épisodes, c’est l’inspecteur Jack Mooney et sa fille qui est une jeune adulte qui repartent à Sainte-Marie. Dans un premier temps pour des vacances, mais quand une affaire doit être ré-ouverte, le commandant demande à Jack de donner un coup de main. Il résout l’affaire et on lui propose de prendre la place de Humphrey et de rester dans les îles ce qu’il accepte.

Donc si dessous la nouvelle équipe, et comme la série a eu une bonne audience, il y aura une saison 7 pour l’été prochain.

Résultat de recherche d'images pour "meurtres au paradis saison 7"

Caïn – saison 5

Résultat de recherche d'images pour "sériecaïn 2017"

Les autres saisons de la série : ici  –  Attention spoiler

La saison 4, se terminait sur une arrestation musclée, et le suspect tire sur les deux femmes de la vie de Caïn, à savoir, son équipière Lucie et la femme de sa vie, Sonia, qui en plus attend leur enfant.

La saison 5 démarre 6 mois après cet épisode traumatisant. Elle est composée de 10 épisodes de 50 minutes, et au bout d’une dizaine de minutes on retrouve Lucie – fin du spoiler.

Je ne vais pas trop en dire, mais dans cette saison il y a de nouveau un fil rouge dans le récit, en la personne de David Wilker. Il a été mis en prison par Caïn il y a 7 ans pour avoir tué un flic. Même si le personnage est un méchant, il n’a pas tué ce policier, et Caïn et Moretti, ont « égaré » la preuve et l’on fait condamné pour ce crime qu’il n’a pas commis, car ils n’arrivent pas à le coincer pour les autres méfaits qu’il commet, comme secouer des témoins, ramasser de l’argent en pétant quelques jambes, et en expropriant des gens sous la menace.

David Wilker grâce à Gaelle, l’ex-femme de Caïn, arrive à prouver qu’il est innocent du meurtre du policier et il est libéré sur le champ. Gaelle décide de l’héberger dans sa maison, le temps que David trouve un travail et un endroit pour habiter. On va donc le voir souvent dans les différents épisodes de la saison. Pour se venger, il fait du charme à Gaelle, la manipule, afin d’atteindre Caïn.  

Plusieurs épisodes sont consacrés à Caïn avant qu’il ne soit en chaise roulante, ainsi qu’à l’enquête baclée sur David Wilker. Il cavale à la poursuite des voleurs, applique la loi de façon un peu aléatoire, égarant des preuves quand ça l’arrange. Il fait équipe avec Moretti, qui par la suite deviendra son capitaine et qui lui non plus n’est pas tout blanc, car souvent il couvre Caïn.

Et pour terminer, l’inspecteur Borel va être malmené et accidenté, ce qui laissera la place à une nouvelle enquêtrice, souvent mystérieuse. Dans le dernier épisode, Caïn est fait prisonnier et est menacé de mort, ainsi que son ex-femme et son fils, ce qui évidemment laisse la place à une saison 6 pour 2018.

Insipide – 2

Résultat de recherche d'images pour "main basse sur pepys road"

Pour ceux qui me suivent depuis un moment, ils savent que je suis férue de séries et que j’apprécie particulièrement les séries anglaises. Mais là, malheureusement ce fut un flop.

La série intitulée : Main basse sur Pepys Road est passée sur Arte et est tirée du roman que j’ai chroniqué ici. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la série est aussi fouillis que le roman, et j’ai seulement compris l’intrigue parce que j’avais lu le roman.

Le plus énervant, ce sont ces personnages qui apparaissent pour quelques répliques et qui disparaissent tout aussi vite, sans que l’on comprenne vraiment ce qu’ils venaient faire là dedans ! C’est le cas du petit fils de Pétunia que l’on voit dans son atelier dans le dernier épisode et on comprend qu’il est peintre et qu’il y est pour quelque chose dans cette affaire.

En conclusion, la série (3 épisodes de 1h) est très proche du roman et fidèle au niveau des incompréhension. J’ai été aussi déçue par la série que par le livre.

Les mystères de Laura

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

Les mystères de Laura, est une série policière américaine (copiée d’une série espagnole), qui se passe à New-York, et qui met en scène l’inspectrice Laura Diamond, mère de jumeaux de 8 ans et qui est en train de divorcer du père, Jake Broderick qui est lui aussi flic. Cette série comporte 2 saisons, avec des épisodes de 45 minutes.

Autant le dire tout de suite, ça ne casse pas 3 pattes à un canard, les enquêtes sont très quelconques, mais ce sont les personnages, fort en caractère, qui au final nous retiennent.

Il y a d’abord Laura, une rousse pulpeuse qui n’a pas la langue dans sa poche, qui passe son temps à négocier, que ce soit avec ses gosses, avec son mari, sa hiérarchie ou avec les suspects. Pour elle la procédure ne veut pas dire grand chose, elle suit son instinct et elle a souvent raison.

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

De l’autre côté, il y a son mari Jake Broderick, dont elle se sépare car il la trompe depuis trop longtemps, mais elle est encore amoureuse de lui, même si elle peine à se l’avouer. Une chose est sûre, il reste une forte complicité entre eux et au travail ils forment un duo parfait.

Résultat de recherche d'images pour "série les mystères de laura"

Saison 1 – 22 épisodes – 45 minutes

Dans le premier épisode, Laura arrête son chef car il est un ripoux et son remplaçant se trouve être son futur ex-mari ! Au fil des enquêtes, ils font avec, même si ce n’est pas évident tous les jours. Les enquêtes sont simples et ordinaires, de ce côté je suis un peu déçue.

En milieu de saison, Laura se fait draguer par un cuisiner, un beau brun, intelligent, créatif, patron de son restaurant, qui fait comprendre à Laura qu’il veut s’engager avec elle, et que sa paire de jumeaux ne lui fait pas peur. Au fil des épisodes, il lui demande de se décider, car il a une opportunité professionnelle qui lui fera quitter New-York, et il veut savoir si elle viendrait avec lui, sinon il est prêt à laisser passer cette offre pour pouvoir rester avec elle.

Elle lui demande un peu de temps pour réfléchir et lors du dernier épisode, son ex-mari se fait tirer dessus et il se retrouve entre la vie et la mort.

Saison 2 – 16 épisodes – 45 minutes

Au début de la 2ème saison, Jack sort du coma, mais il a quelques séquelles, entre autre des pertes de mémoire, et il croit être toujours marié avec Laura, mais cela pose problèmes lors des enquêtes, du coup, il n’est plus capitaine et redevient un simple inspecteur. Côté privé, il refait sa demande à Laura, car il désire revivre avec elle.

Que va décider Laura ? Comment se termine la série ? Qui meurt à la fin ? Je suis bien embêtée, car je ne m’en souviens pas ! J’ai vu cette série au début de l’année, j’ai tardé à faire la chronique … donc si vous voulez avoir des réponses, il faudra la regarder ! Ça prouve aussi que les épisodes ne sont pas transcendants.

Delmonico est de retour

FLEURS SANGLANTES  de  Colleen MCCULLOUGH
Editions l’Archipel   /   424 pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

1968, Martin Luther King et Robert Kennedy sont assassinés. Des émeutes raciales embrasent les cités. Et la ville de Holloman connaît l’automne le plus agité de son histoire.

Tout commence avec cette jeune femme qui porte plainte après avoir été violée de façon atroce. Du coup, les langues se délient et d’autres victimes se font connaître, sans qu’aucune ne puisse fournir d’indices exploitables par la police.

L’enquête du capitaine Delmonico vire au casse-tête, d’autant qu’on vient de lui imposer une nouvelle recrue, Helen MacIntosh, belle et capricieuse fille de l’influent président de l’université.

 

Mon avis

Premier opus / Deuxième opus

Mon avis est assez mitigé sur ce roman.

D’un côté, j’ai eu du plaisir à retrouver Delmonico, sa femme et ses enfants, et de voir comment la vie privé du commissaire évolue. Sa femme est fatiguée par un deuxième enfant et est dépressive. Donc son mari trouve une solution.

Ce qui est sympa aussi, c’est que dans chaque roman Delmonico a prit du galon. Il est maintenant capitaine, gère un service complet avec plusieurs lieutenants sous ses ordres (on retrouve les mêmes soit : Abe et Corey) il doit aussi intégrer des femmes dans son service, ce qui ne se passe pas toujours bien.

Au niveau de l’enquête, il y en a plusieurs en même temps. La principale est d’arrêter un violeur en série, qui se fait nommer le dodo. Du reste, les chapitres décrivant les scènes de viols sont assez hard.

Il devra aussi gérer l’enlèvement d’un scientifique allemand dans sa ville et il devra envoyer sa nouvelle recrue Helen McIntosh en Allemagne afin d’en apprendre plus sur le scientifique. La façon dont cette enquête est menée est un peu bâclée et j’ai eu de la peine à voir le lien avec le reste.

A tout ça la romancière a rajouter un trafic d’armes dans un lycée, le suicide d’un collaborateur de Delmonico et pour couronner le tout divers brigandages dans un centre commercial.

Finalement tout est lié, mais l’explication m’a semblée scabreuse. D’habitude l’auteur fait dans le millimétré, rien ne reste dans le vague. Et la fin concernant un personnage important (que je ne peux pas révélé) m’a semblé pour le moins étrange.

 

Note :   4  / 5  

 

Unforgettable

Voici une série policière américaine très originale, du moins pendant la première saison, j’ai trouvé les 3 saisons suivantes assez moyenne.

Le personnage principal est Carrie Wells, une ancienne inspectrice de police de Syracuse avec une mémoire infaillible, elle se souvient du moindre détail de sa vie privée ou des enquêtes qu’elle a mené, elle connaît tout les résultats sportifs de 30 dernières années. Après avoir été témoin d’un meurtre, elle rejoint l’équipe de la criminelle. Elle y retrouve notamment son ancien coéquipier et ex-compagnon Al Burns. Elle espère également pouvoir élucider le meurtre de sa propre sœur survenu lorsqu’elle était enfant.  

Saison 1 : 22 épisodes de 45 minutes

Cette première saison est très intéressante, car on découvre le personnage de Carrie Wells, sa mémoire, son histoire familiale difficile (sa sœur a été assassinée alors qu’elle avait 9 ans, et elle n’arrive pas à voir le visage du tueur).

A chaque épisode elle résout une enquête criminelle et derrière le dos de son coéquipier, elle fait des recherches sur l’assassin de sa sœur, car elle a des flashs qui nous explique ce qui s’est passé. Et l’histoire est résolue au dernier épisode.

Donc la série aurait pu s’arrêter là. Il s’écoule ensuite 2 ans, avant que l’histoire ne reprenne, car l’audience n’a jamais été vraiment au rendez-vous, mais comme les fans se sont manifestés en masse, réclamant à la chaîne une suite, ils ont eu gain de cause.

Saison 2 – 3 – 4 : 13 épisodes de 45 minutes

Donc pour justifier une 2ème saison intéressante, Carrie et Al, vont travailler à New-York, dans un département high tech, et ils interviennent souvent dans des enquêtes où les politiques font pression. Très rapidement cette 2ème saison devient quelconque.

On poursuit avec une 3ème saison, toujours dans le même ton, l’audience baisse, mais les fans réclament encore cette série. Le chef de groupe de Carrie et Al quitte la série avec une promotion.

Il y a donc une 4ème saison, avec un nouveau chef de groupe, une femme qui était la coéquipière de Al Burns à Syracuse, et un bruit de couloir murmure qu’elle est ripoux. Presque à la fin de la saison, elle se fera suspendre, et Al et Carrie feront leur possible pour découvrir le pot aux roses. Et pour terminer la saison en beauté et faire comprendre aux fans qu’il n’y en aura pas d’autre, l’un des personnages principaux meurt.

Caïn

Voici une de mes séries policières françaises, préférée. Plus atypique que ça, on meurt et je trouve que les français ont fait du très bon boulot.

Car il y a tellement de série policière qui se ressemble, avec le même type de flic, bien propre sur lui que ça en devient ennuyeux. Ici c’est tout le contraire.

Fred Caïn, capitaine, est un écorché vif, car suite à son accident de moto, il se retrouve en fauteuil roulant. Il a un humour grinçant, très noir, et ses lieutenants, malmenés, donnent rapidement leur démission, jusqu’à ce qu’il tombe sur Lucie Delambre, jeune femme intelligente, ordonnée, méthodique, respectant la procédure à la lettre et qui lui tient tête. Caïn aime ça, car elle ne prend pas de gant, et ne le regarde pas comme un handicapé.

Par contre, pendant les interrogatoires, il est très grinçant avec les suspects, jouant justement de son handicap, car souvent on le sous estime. Son humour et ses réparties ressemblent un peu au Dr House.

Les enquêtes sont intéressantes (meurtres, viols, braquage, enlèvement, drogue, etc.) et mettent parfois en scène d’autres handicapés. En tout cas, je n’ai jamais eu l’occasion de m’ennuyer avec cette série, car au fil des épisodes, l’équipe Caïn – Delambre devient très attachante.

Les 3 premières saisons ont comportés 8 épisodes de 52 minutes, et la 4ème saison avait 10 épisodes qui laisse présager une 5ème saison pour l’an prochain probablement. Un résumé succin des saisons.

Saison 1 : On découvre le capitaine Fred Caïn, très bon enquêteur mais avec un caractère assez aigri, suite à un accident de moto qui l’a conduit dans une chaise. Son nouveau lieutenant est Lucie Delambre et malgré ses compétences policières avérées, il essaie de la faire craquer et démissionner, mais elle tient tête à Caïn et va continuer à travailler avec lui, même si des tensions très fortes existent. Du côté de sa vie privée, il vient de se séparer de sa femme Gaëlle et a un rapport compliqué avec son fils adolescent Ben.

Saison 2 : Caïn apprécie vraiment de travailler avec Lucie et une certaine complicité commence à s’installer entre eux. Côté privé, il essaie de reconquérir son ex-femme et de passer plus de temps avec son fils. A la fin de la saison, son ex lui annonce qu’elle le quitte définitivement et change même de pays.

Saison 3 : La relation de Caïn avec Lucie devient ambiguë, pleine de sous-entendus, faisant comprendre qu’il la mettrait bien dans son lit, et Lucie semble ne pas vouloir dire non. Il y a plusieurs épisodes consacrés à son fils, devenu un jeune adulte, mais le père se rend compte qu’il trempe dans une affaire de drogue, il y met bon ordre et le fils part en désintox et n’apparaît plus dans la série.

Saison 4 : Caïn déclare sa flamme à Lucie et pendant 2 ou 3 épisodes, ils sont ensemble, mais se sépare rapidement et décident d’être juste des collègues. Caïn rencontre une journaliste, Sonia, avec qui il a une aventure, qui au fil des épisodes devient de plus en plus sérieuse (peut être pour oublier Lucie). Les deux femmes se détestent cordialement.

Pour la première fois il y a un fil rouge, concernant Sonia, car elle recherche toujours l’assassin de sa mère, meurtre perpétré quand elle avait 8 ans, dont on aura la révélation dans les derniers épisodes de la saison. Suspense ultime, l’assassin qui vient d’être arrêté, saisit une arme et tire sur les deux femmes de la vie de Caïn, et le prénom qu’il dira peut tout changer.

Candice Renoir

Pour une fois, je vais parler d’une série policière française pas trop mal réussie, il s’agit de Candice Renoir. Il y a déjà 3 saisons qui sont passées à la télévision, une 4ème est en préparation. Ci-dessous, Candice et son équipe.

Le rôle de Candice est tenu par Cécile Bois, qui m’était totalement inconnue. Je vais faire un résumé sommaire, car j’ai commencé à voir cette série il y a 3 ans. A mon avis la première saison est la plus sympa, le côté personnel du personnage de Candice est bien réussi, par contre au niveau des enquêtes, elles sont assez simplettes.

Saison 1 – 8 épisodes en 2013

On découvre le personnage de Candice, policière de 40 ans, 4 enfants, quelques kilos en trop, qui a vécu à l’étranger pendant 10 ans, car elle a suivi son mari dans ses différentes mutations. Elle est en plein divorce, et revient à Sète avec ses enfants, afin de reprendre un poste de commandant, soufflant la place au capitaine Antoine Dumas.

Reprendre une vie active à plein temps, n’est pas simple, les enfants sont terribles, le travail difficile et il règne une mauvaise ambiance entre Candice et son équipe. Mais au fil des épisodes, les tensions vont se calmer.

Dans cette première saison, le personnage de Candice est frais, elle ressemble à une femme de notre époque, faisant de son mieux entre famille et travail.

Saison 2 – 10 épisodes en 2014

Dans cette saison, Candice commence enfin à se faire respecter par son équipe, et côté privé, son voisin lui fait la cour de façon très assidue et elle commence une relation avec cet homme. Mais quand il la presse pour vivre avec lui elle met de la distance entre eux et au cours du dernier épisode, il renonce à elle et il déménage.

Saison 3 – 10 épisodes en 2015

Maintenant l’équipe est très soudée, les enquêtes sont un peu plus péchues, durent sur plusieurs épisodes, et le groupe de Candice fait de l’infiltration et travaille avec un autre département, la BAC.

Candice tombe amoureuse du patron de la BAC qui a le style mauvais garçon et un fort caractère. Ils se disputent souvent, personne ne voulant s’excuser. Par dessus, son ex-mari revient avec la ferme intention de la reconquérir, et il décide d’habiter dans la même ville que Candice.

Meurtres au paradis

Comme on est encore en été, et presque en vacances, je vais vous parler d’une série policière franco-britannique qui est assez réussie. Elle se passe aux Caraïbes, sur l’île de Sainte-Marie et cette série est passée sur France 2. Ci-dessous, l’équipe des deux premières saisons, avec en avant plan au centre, l’inspecteur Poole et Camille Bordey et sur le côté gauche, Dwaine, qui apparaît dans toutes les saisons.

Il y a eu au total 4 saisons, chacune composée de 8 épisodes de une heure. Je n’ai pas vu les deux premières saisons, mais pour la compréhension, je vais en faire un pitch rapide.

Dans le premier épisode de la première saison, le meurtre d’un policier anglais est commis sur l’île de Sainte-Marie. Londres envoie donc un de ses policiers, Richard Poole, qui est guindé et cassant, pour faire équipe avec Camille Bordey, qui est zen et désinvolte. Ensuite l’inspecteur Poole va se retrouver « coincé » sur cette île, alors qu’il n’a qu’une envie, repartir chez lui, car il a horreur de la chaleur et des fruits de mer.

Au début de la saison 3, dans le premier épisode, l’inspecteur Poole va à une réunion d’anciens élèves et il est assassiné. Raison pour laquelle, Londres envoie un autre policier, Humphrey Goodman, un grand roux dégingandé, super maladroit, qui note ses idées sur des bouts de papier ! Mais au final, il réussit à trouver le meurtrier. Ci-dessous, l’équipe pour la saison 3.

Mais au contraire de l’inspecteur Poole, lui est très content de se trouver dans les Caraïbes, car il veut donner un nouveau départ à sa vie privé et professionnelle et il attend que sa femme le rejoigne.

Malheureusement, au début du 2ème épisode, sa femme lui annonce sur son répondeur qu’elle ne viendra pas et qu’elle a demandé le divorce ! Il s’installe donc dans le logement de son prédécesseur (une jolie maison au bord de la plage), et après une déprime, il décide de s’intégrer dans l’île, en partageant le quotidien de ses agents, en goûtant la nourriture locale (souvent trop forte pour lui) et il tombe amoureux de son adjointe Camille. Il essayera de lui avouer ses sentiments en vain.

Au final, l’équipe l’acceptera, malgré sa grande maladresse. A la fin de la saison 3, sa femme apparaît pour lui demander de lui donner une 2ème chance qu’il lui refusera.

Au début de la saison 4, Camille l’informe qu’elle a été choisie pour faire un stage à Paris et il la laissera partir à regret. A sa place vient l’inspectrice Florence Cassel qui devient son bras droit. Il y a toujours Dwaine Myers, le dragueur invétéré, qui connaît tout le monde, mais un peu tire au flanc tout de même. Et il y a JP Hooper, le bleu fraîchement sorti de l’école de police.

Au final une série sympa, dans des décors somptueux (ce qui nous change des villes grises et glauques), un anglais dans une équipe de « locaux » peu de courses poursuites, jamais aucun coup de feu tiré et toutes les enquêtes résolues. De plus, ils sont tous très sympa.

La seule chose que je trouve dommage, c’est que les enquêtes sont traitées de façon « vieillotes » à la Hercule Poirot, dans le sens que tous les protagonistes sont rassemblés par Goodman et il explique point par point comment il a trouvé le tueur. Et puis les intrigues se ressemblent, toujours un meurtre, commis dans une pièce fermée de l’intérieur et il faut trouver comment le tueur est sorti sans casser la porte ! Ou alors meurtre commis sur une île déserte ou un lieu inaccessible

Mais bon, j’ai passé un bon moment, pas prise de tête et j’ai eu l’impression d’être un peu en vacances quand même ! Une saison 5 est annoncée pour 2016.

Grantchester

Voici une série policière anglaise que j’ai adoré, avec un duo improbable flic et prêtre. La première saison est composée de 6 épisodes de 45 minutes. La série est tirée de la suite littéraire anglaise : Les mystères de Grantchester écrite par James Runcie. La première saison est fondée sur les histoires du premier livre. Une saison 2 est en cours.

Grantchester est une série policière se déroulant au cours des années 1950, dans le village de Grantchester, voisin de Cambridge, où le Révérend Sidney Chambers (pasteur anglican interprété par James Norton) développe une activité secondaire d’investigation avec l’aide initialement réticente de l’inspecteur Geordie Keating (interprété par Robson Green).

Les deux personnages principaux sont très attachants. D’un côté, le pasteur Chambers, la trentaine, qui fume comme un pompier et boit comme un trou, qui a fait la 2ème guerre mondiale dans le service actif (il a donc été au combat et a dû tuer des gens), mais en temps que pasteur, il est à l’écoute des gens. Il est pasteur mais a le droit de fréquenter des filles, d’avoir des relations sexuelles et même de se marier, sans aucun problème avec l’église. Du reste, il a une relation compliquée avec Amanda, une jeune femme avec qui il est ami de longue date, ils se voient fréquemment, vont au musée, etc, et sa relation avec elle est très trouble, il s’en rendra compte quand elle va lui annoncer ses fiançailles avec un autre.

De l’ature, l’inspecteur Geordie Keating est un bon flic, souvent bourru, qui bouscule ses suspects qui au final se confie au prêtre. Il a la quanrantaine, est marié avec 4 enfants, 3 filles en bas âge et un garçon nouveau-né. Pour résoudre ses affaires il va souvent au pub avec Chambers, boire du whisky et jouer au backgammon. Les enquêtes traitent de meurtres, d’homosexualité (peu courant à l’époque), de racisme.

Donc au final j’ai passé un très bon moment avec Chambers et Keating et j’attends la saison 2 avec impatience.  J’ai mis un extrait mais qui est seulement en anglais sans sous-titre.