Publié dans Cinéma, séries en vrac

Dark woods – saison 1

La détective Anne Bach et son collègue et à droite le frère de Barbara

Il s’agit ici d’une série policière allemande (pas mon style préféré) mais basée sur une histoire réelle, qui a eu lieu pendant l’été 1989 en Basse Saxe, avec la disparition de Barbara Neder, et de son frère, policier à Hambourg qui tente de la retrouver, et l’on suit le déroulement des événements pendant 30 ans. Il y a 6 épisodes de 60 minutes.

Barbara Neder, 40 ans, est en pleine procédure de divorce. Son mari, Robert, imprimeur et fortuné, veut la quitter car il a une maîtresse plus jeune avec qui il veut vivre. Barbara a de la peine à l’accepter et elle oscille entre colère et dépression. Afin d’apaiser les tensions, sa belle-soeur lui propose de partir en Espagne 15 jours, d’arrêter de boire et de commencer à se reconstruire. Elle rentre de vacances souriante, joyeuse et prête à prendre un nouveau départ. Du reste elle est invitée chez sa voisine pour une fête. On ne la reverra jamais plus.

Thomas Bethge, son frère aîné, vient d’être nommé chef de la Police Judiciaire de Hambourg et quand sa sœur disparaît, il prend contact avec la police de Basse Saxe qui lui fait bien comprendre qu’il ne peut pas participer à l’enquête, ni intervenir de quelque manière que ce soit. Et force est de constater que l’enquête a été bâclée, que certaines pistes n’ont pas été explorée et que le procureur veut boucler cette affaire au plus vite.

Thomas a maintenant 75 ans, sa sœur est disparue depuis 30 ans et il n’a toujours pas de réponse ! Il demande à avoir accès aux dossiers de la police et reprend tout depuis le début avec l’aide de Anne Bach. Il veut avoir des réponses avant de mourir et cette disparition lui pèse depuis 30 ans, gâchant considérablement sa vie et celle de ses proches.

C‘est la première enquête de Anne Bach, qui n’est pas prise au sérieux par sa hiérarchie, qui lui met sans cesse des bâtons dans les roues. Elle est pourtant méthodique, organisée et explore un maximum de piste, mais sans le soutien de son chef et du procureur, elle est vite bloquée dans ses recherches.

Jurgen Becker est jardinier, la quarantaine, il est le dernier à avoir vu Barbara, totalement bourrée, lors de la fête chez la voisine, et il l’aurait raccompagnée chez elle et serait ensuite rentré chez lui. Il est convoqué plusieurs fois par la police, qui l’interroge sans profondeur, alors qu’il change plusieurs fois sa version des faits. Pour Anne Bach il est le principal suspect.

Car finalement il n’y a que deux suspects. Soit c’est Robert le mari, qui tue sa femme car elle fait traîner la procédure de divorce, soit c’est Becker le jardinier, mais la police n’arrive pas à comprendre quel mobile il pourrait avoir pour tuer Barbara qu’il n’a vue qu’une ou deux fois.

De plus, pendant ce même été, il y a un tueur en série qui abat des couples au fusil de chasse dans la forêt proche du domicile de Barbara. La police se demande si il y a un lien entre ces meurtres très ritualisés (une balle dans la gorge et les corps recouvert de branches d’arbres) et la disparition de Barbara. Ils sont clairement submergés par le travail et les nombreuses pistes à explorer, de plus la priorité est donnée à l’enquête du tueur en série qui effraie tous les habitants de Basse Saxe qui n’osent plus entrer dans la forêt. Raison pour laquelle c’est une femme qui a hérité de l’enquête sur Barbara qui est considéré comme une simple disparition.

Mais à force de persévérance, Anne Bach obtient l’autorisation de perquisitionner dans la villa de Becker et découvre sa face cachée. A l’étage, il a un bureau remplit de photos de charme, il passe des annonces pour des rendez-vous sado-maso, prend des photos et regarde du porno (il possède des centaines de cassettes). Quand sa femme le prévient de la perquisition en cours il s’enfuit, mais il a un accident de la route, est emmené à l’hôpital où la police vient le cueillir et le met en cellule en attente de la venue de Anne Bach. Malheureusement à son arrivée il s’est pendu dans sa cellule, ce qui arrête l’enquête.

Il faudra encore à Anne Bach attendre une dizaine d’années, après la mort de la femme de Becker, pour qu’elle puisse avoir accès à la villa et découvrir les secrets de Becker ainsi que ses raisons et ses motivations apportant un peu de réconfort à son frère, mais surtout innocentant enfin Robert, le mari, qui était soupçonné depuis tout ce temps.

Il ne devrait pas y avoir de saison 2, vu que toutes les réponses sont données au terme de la saison 1. Contre toute attente, j’ai passé un très bon moment, la série est intense et très bien documentée.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Meurtres au paradis – saison 11

Une série policière anglaise, tournée dans les Caraïbes, sur l’ìle de Sainte-Marie. Il y a 8 épisodes de 1 heure.

Saison 1 à 4
Saison 5
Saison 6
Saison 7
Saison 8
Saison 9
Saison 10

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé l’équipe de policiers des Caraïbes. Il y a aussi un nouveau générique, car il y a beaucoup de changement au niveau des personnages, par rapport à la saison précédente.

On retrouve l’inspecteur Neville Parker, fidèle au poste, plus détendu, plus cool (on peut enfin le voir en bermuda) et on ne parle plus de ses innombrables problèmes d’allergies. Il a toujours le béguin pour Florence et il décide d’en parler avec elle, et elle lui dit qu’elle préfère le garder comme ami et que rien n’est envisageable entre eux. Il finira par se faire une raison et en fin de saison s’inscrira même sur un site de rencontre. Sa sœur venue d’Angleterre fera un bref passage dans sa maison, car elle doit réfléchir à la proposition de son petit copain qui l’a demandée en mariage, de plus, elle est enceinte.

Florence Cassel n’est visible que pendant les premiers épisodes, ensuite elle fera un travail sous couverture et décidera de quitter définitivement l’île (et la série, encore) pour travailler dans un endroit moins chargé en mauvais souvenirs.

Le sergent Naomi Thomas rejoint l’équipe en place. Elle est policière depuis plusieurs années, mais se trouvait sur une île tellement petite qu’elle n’a jamais travaillé sur un meurtre. Elle est donc un peu anxieuse, mais au final se révèle très organisée, méticuleuse, avec beaucoup de bon sens et l’on se confie facilement à elle. Après le départ de Florence, elle prendra son poste.

Neville Parker et Naomi Thomas

Marlon Price, l’ancien délinquant, travaille avec l’équipe depuis un an et se plaît bien à ce poste. Il continue sa formation pour devenir policier.

Darlène Curtis rejoint l’équipe en cours de saison. Elle est d’abord mise en cause dans un meurtre et demande l’aide du commandant Patterson, car on veut lui faire porter le chapeau. Elle est finalement innocentée mais elle n’a plus de travail, alors Patterson lui propose de faire de l’administratif et d’apporter ses lumières sur les enquêtes. Elle s’intègre avec facilité à l’équipe.

Darlène Curtis qui a eu une aventure avec Dwaine

Le commandant Patterson est toujours omniprésent dans les enquêtes et pendant un épisode on découvre qu’il a été marié à une journaliste anglaise et après une soirée arrosée, elle lui avoue que sa fille adulte est en fait de lui … ce qui lui cause un gros choc.

Les enquêtes sont plus complexes que d’habitude mais toujours très bien expliquées et réalistes. Je regarde cette série depuis 8 ans et j’avais peur de m’ennuyer, mais ce ne fut pas le cas et je me réjouis de les retrouver la saison prochaine.

Donc un réel plaisir de suivre cette série qui est déjà renouvelée pour une saison 12 l’an prochain.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Série : le voyageur

Je voulais vous parler de cette série que je suis depuis quelques années, avec Eric Cantona dans le rôle phare du policier, qui enquête sur d’anciennes affaires non résolues.

Le format est très différent des autres séries policières, car une enquête dure 1h30 et il sort un épisode par année à peu prêt. Au départ je pensais qu’il s’agissait d’un film, mais j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Cantona qui joue le rôle de Thomas Bareski, ancien policier de la Crim, itinérant sans attache, amoureux de la nature et épris de justice. Accompagné de son fidèle cabot, l’agent Bareski s’est, depuis deux ans, mis en disponibilité de la Police, et s’est affranchi des codes de la société de consommation, pour traquer les meurtriers dans les lieux isolés où ils se cachent. Cet ex flic, qui s’est retiré du bruit et de la fureur des villes, vit dans son van avec son chien, chasse pour manger et vit en osmose avec la nature, avant de repartir aussi discrètement qu’il est arrivé, laissant un souvenir inoubliables aux familles qu’il a aidées à faire leur deuil.

Cantona a joué dans les 4 premiers épisodes. Il a expliqué à Télé-Loisirs qu’il a quitté la série, car suite au Covid-19, la série avait pris du retard dans l’enregistrement et il avait d’autres contrats à honorer.

Le 5ème épisode est sorti il y a quelques semaines, et il a été remplacé par Bruno Debrandt (l’acteur qui incarnait Caïn, dans une autre série policière) qui joue ici le rôle de Yann Kandinsky, et le rôle lui va bien.

J’ai passé un très bon moment avec ces deux acteurs et je ne peux que vous conseiller de les regarder si la série repasse.

Il devrait y avoir un autre épisode, car Kandinsky découvre un cahier dans le van, qui suit un meurtrier en série qui sévit aussi bien en France, qu’en Suisse, en Belgique et en Italie.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

The Closer – saisons 2 et 3

Saison 2 / série policière / USA / 15 épisodes de 45 minutes

L’harmonie règne à Los Angeles et dans les bureaux de Brenda. Elle se sent bien dans son équipe, chacun connaît sa place et l’ambiance de travail est plutôt bonne. Mais comme Brenda fait attention à sa ligne, elle a interdit le sucre et les viennoiseries dans ses locaux au profit des fruits, mais elle a toujours son tiroir secret à petits gâteaux, tous comme ses collègues.

Côté privé, Fritz emménage chez Brenda et Chaton, mais avec discrétion car elle n’a pas osé dire à sa mère qu’elle a rencontré un homme ! Au fil des saisons on découvrira que Brenda a une relation très compliquée avec ses parents à qui elle fait des cachoteries, comme ne pas dire ouvertement qu’elle est amoureuse et qu’elle vit avec cet homme. Ce qui déclenche des situations ubuesques comme avoir chacun sa ligne de téléphone fixe et quand sa mère viendra lui rendre visite alors que Fritz est en train d’emménager, il doit dormir dans le camion de déménagement ! Heureusement la mère de Brenda est observatrice, autant que sa fille, et découvre rapidement le pot aux roses et explique à Brenda qu’elle est ravie pour elle, d’autant plus que Fritz lui paraît charmant et parfait pour sa fille.

Concernant son chef, Pope, il est en plein divorce et sa future ex-femme, Estelle, lui en fait baver, surtout depuis qu’elle a apprit que Brenda travaille à nouveau avec son mari. Elle fera un scandale devant sa brigade, qui apprendra qu’elle a couché avec Pope et ses collaborateurs se demanderont si elle n’a pas eu ce poste grâce à une promotion canapé. De plus, Pope recommence à la draguer, alors même qu’il sait qu’elle est en couple avec Fritz. Mais Brenda ne tombera pas dans le piège.

Suite à une enquête mouvementée et à une fusillade dans ses bureaux, elle sera suspendue le temps de l’enquête interne et elle risque à nouveau de perdre son poste et son équipe. Au cours des deux derniers épisodes, elle va effectuer une mission pour la CIA et en contrepartie elle récupère son job et son équipe.

Saison 3 / série policière / USA / 15 épisodes de 45 minutes

Au début de cette nouvelle saison, Pope apprend à Brenda qu’il y a des restrictions budgétaires, y compris dans son service, et qu’elle doit se séparer d’un inspecteur. Il pense que Provenza devrait partir, vu qu’il a atteint l’âge de la retraite. Comme d’habitude, Brenda ne veut faire aucune concession et grâce à une manœuvre politique elle gardera son équipe au complet.

Le sergent Gabriel, son chouchou, commet une bavure en tabassant un pervers sexuel pour obtenir des aveux. Brenda est obligée de le suspendre et de notifier ce fait dans son dossier. La situation serra tendue entre eux pour le reste de la saison. De plus, elle apprend qu’il sort avec l’inspecteur Daniels depuis presque un an et elle n’a rien vu.

De plus, Brenda est particulièrement chiante et susceptible, avec des sautes d’humeur imprévisibles et elle transpire comme un cheval. Fritz est inquiet et exige qu’elle fasse des examens. Il sera obligé de l’accompagner pour être sûre qu’elle va à son rv médical, et il s’avère qu’elle est déjà ménopausée. Rien de grave si ce n’est qu’elle ne pourra pas avoir d’enfant, ce qui attriste Fritz qui aurait voulu devenir père.

Malgré cela, il la demande en mariage et il rencontre enfin son père. Et l’on découvre une facette de Brenda surprenante. Autant elle dirige ses troupes avec facilité et prend promptement des décisions difficiles, autant elle en est incapable dans sa vie privée, apparemment terrorisée de décevoir son père.

Fritz lui fixe donc un ultimatum : elle doit vendre sa maison, afin qu’ils choisissent ensemble un endroit où vivre et elle a 6 mois pour choisir une date pour leur mariage, sans quoi, il jettera l’éponge. Elle doit aussi faire face à son père et lui faire comprendre qu’elle n’est plus une enfant et qu’il doit respecter ses choix.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

The Closer – L.A. enquêtes prioritaires – saison 1 et présentation des personnages

Je vais vous parler d’une ancienne série, sortie en 2005 et terminée en 2011, car le seul bienfait du Covid, c’est que les chaînes repassent de vieilles séries de la première à la dernière saison, au rythme de 1 épisode par jour. J’ai donc profité de cette rediffusion pour la regarder dans son intégralité.

Présentation des protagonistes (renseignements pris sur Wikipédia)

Chef-adjoint Brenda Leigh Johnson Elle dirige la division des Crimes majeurs du Los Angeles Police Department. Femme intelligente, déterminée et exigeante, ses méthodes sont parfois incomprises et considérées comme offensantes par certaines personnes, mais ses talents pour débusquer les faits importants, et obtenir des confessions des suspects et témoins, et finalement clore les enquêtes, sont extrêmement puissants. Elle est « the Closer » (celle qui clôt – les enquêtes).

Chef-assistant Will Pope Il est l’assistant du Chef de la police de L.A. pour les opérations. Bien que ce soit lui qui ait proposé le job à Brenda Leigh Johnson, il semble souvent réticent à la laisser librement faire son travail, mais reconnait ses capacités d’enquêtrice, l’ayant vue à l’œuvre lorsqu’ils travaillaient ensemble à Washington.

Sergent David Gabriel Il est sergent dans la division des Enquêtes prioritaires. Il est souvent vu comme le bras droit de Johnson dans l’équipe des Crimes majeurs, bien que son grade le place à un rang inférieur à celui de tous ses autres collègues. Jeune officier de police, il est l’un des premier à accepter Brenda à son arrivée et il est clairement son « chouchou ».

Lieutenant Louie Provenza Il est lieutenant et vétéran de l’unité vol/homicide qui existait avant la division des Enquêtes prioritaires. Il est au début très critique envers le nouveau chef-adjoint, mais développe par la suite une affection paternelle pour elle. Il est plutôt un policier de la « vieille école » et désapprouve donc souvent les décisions de Johnson, mais garde cependant du respect pour ses qualités d’inspectrice, et n’hésite pas à rallier toute l’équipe lorsqu’elle aura des problèmes avec le comité d’éthique.

Lieutenant Andy Flynn À l’origine membre de l’unité vol/homicide commandée par Taylor, Flynn est envoyé par ce dernier pour saboter l’équipe de Johnson dans la première saison. Remettant en question toutes ses décisions, il est finalement accusé par Taylor d’avoir mal géré l’enquête alors que Johnson prouve son innocence. Il est transféré de manière permanente à la division des Enquêtes prioritaires et finit par concevoir du respect pour elle.

Lieutenant Michael Tao Il est un expert dans toutes les formes de techniques, notamment les ordinateurs et l’électronique, et ses collègues sont souvent dépassés par ses compétences et ses discours. Il a tendance à faire un rapport oral complet au lieu d’aller tout de suite à l’essentiel.

Inspecteur Julio Sanchez est spécialisé dans les gangs latinos qui sévissent à Los Angeles (il travaillait à la brigade antigang du LAPD) et parle couramment l’espagnol. Il s’emporte facilement et crie régulièrement sur les suspects dans les salles d’interrogatoire.

Commandant Russell Taylor Le capitaine puis commandant Taylor est un officier de commandement du LAPD. Il en veut beaucoup à Johnson de lui avoir « volé » son unité et est très jaloux d’elle par rapport au respect qu’elle a obtenu de son équipe. Il fait ce qu’il peut pour saper son autorité et son travail tout en ayant l’air de l’aider dans son enquête. Promu de capitaine à commandant à la fin de la première saison, il semble plus enclin à aider Johnson et la sollicite même à plusieurs reprises pour ses talents, mais garde une attitude condescendante par rapport à elle. C’est souvent lui qui s’occupe de gérer les communications avec la presse au cours des enquêtes.

Agent spécial Fritz Howard est un agent du FBI entraîné à Washington, où il a rencontré Brenda Leigh. Lorsqu’il apprend qu’elle est mutée à Los Angeles, il la recontacte, et ils entament une relation. Il a régulièrement l’occasion de travailler avec la division des crimes majeurs, et le chef-adjoint Johnson se sert souvent des ressources et contacts du FBI par son intermédiaire pour avancer dans ses enquêtes.

Inspecteur Irène Daniels s’occupe surtout des contacts avec la CIA, le FBI et les autres agences gouvernementales, elle se charge aussi d’éplucher les finances et connaît toutes les façons de planquer de l’argent sur des comptes aux îles Caïmans. Elle est la seule femme à travailler avec Brenda.

Saison 1 / série policière / USA / 13 épisodes de 45 minutes

Dans cette première saison on découvre Brenda, qui débarque d’Atlanta, pour occuper le poste de Chef-Adjoint de la police de L.A. Elle l’a obtenu car elle a travaillé avec Pope, son supérieur actuel, mais a aussi été sa maîtresse pendant un certain temps avant qu’elle ne se fasse jeter pour qu’il épouse une autre femme, mais surtout car elle est ultra compétente dans son domaine.

Brenda 40 ans est intelligente, déterminée, têtue, gourmande. Elle est célibataire. Au départ elle vit dans un hôtel, n’a pas le sens de l’orientation et arrive régulièrement en retard sur les scènes de crime, raison pour laquelle, Gabriel, décide de devenir son chauffeur et il profite de cette promiscuité pour tâter la température de sa cheffe, son humeur et il profite de son expérience et des divers trucs qu’elle utilise pour confondre les criminels.

A la suite d’une enquête sur une prostituée assassinée, elle va racheter sa maison dont le prix a chuté et par la même occasion adopte le chat qui vivait là. Elle sera recontactée par l’agent Fritz Howard du FBI, qui a toujours eu le béguin pour elle, et ils commencent à sortir ensemble, mais chacun habite de son côté.

Dans un premier temps, elle sera rejetée par son équipe, mais à force de persévérance et de maîtrise dans son travail, elle va leur montrer qu’elle est légitime à ce poste et obtiendra le respect de son équipe.

Par contre, le capitaine Taylor n’aura de cesse de lui mettre des bâtons dans les roues, car il voulait cette promotion et n’aime pas la façon dont Brenda travaille. Il enverra régulièrement Flinn pour saboter ses enquêtes, mais dans le dernier épisode elle sauvera sa tête et il viendra travailler de façon permanente avec Brenda et le reste de l’équipe.

Brenda ayant beaucoup de caractère et voulant que ses examens soit traités de façon prioritaires, elle se fera un nombre d’ennemis incalculables, qui forcément l’attendront au tournant, au cours des 7 saisons.

Cette série est intéressante par le fait qu’un poste à haute responsabilité est confié à une femme de poigne et qui connaît ultra bien son domaine et la psychologie des meurtriers. Sachant que la série date de 2005, c’était plutôt « révolutionnaire » de mettre une femme au centre d’une série. Elle est aussi agréable car elle se passe à Los Angeles.

A la fin de la 1ère saison, Brenda est mise en examen, mais comme les audiences de cette nouvelle série sont bonnes, elle sera renouvelée et la tête de Brenda sauvée. Elle a une phrase fétiche que j’adore : je ne pose que des questions dont je connais déjà la réponse ! Et c’est comme ça qu’elle confond les coupables 😉 Elle a aussi le plus haut taux de résolution d’enquête.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Mare of Easttown

Série policière / saison 1 / 7 épisodes de 60 minutes / USA

Kate Winslet fait son grand retour dans une série policière choc. Elle est magistrale dans son rôle, sans maquillage, le visage fatigué, à essayer de résoudre une enquête et survivre à sa vie personnelle éprouvante.

Elle joue le rôle de Mare Sheehan, policière dans une petite ville, divorcée de Franck, qui n’a rien trouvé de mieux que de venir vivre en face de chez elle avec sa future femme.

Elle a une fille de 18 ans, un petit-fils de 4 ans qu’elle doit élever à la place de son fils, car il s’est suicidé. Sa belle-fille est une droguée instable, avec qui les relations sont très conflictuelles, car elle a décidé de se reprendre en main et récupérer la garde de son fils.

La particularité de cette série c’est que tous les protagonistes sont de la famille, ce sont des cousins proches ou éloignés, des tantes, des oncles, et j’ai eu un peu de peine au début de la série. Il faut vraiment être très attentif à tous ces détails.

Depuis un an, elle enquête sur une fille disparue, Katie, et on lui reproche de ne pas avoir encore élucidé cette affaire. On lui envoie un flic, Colin Zabel, en renfort, pour avoir une autre vision de l’enquête. Entre eux les débuts seront difficiles, mais ils finiront par faire du bon boulot.

A cette situation complexe vient s’ajouter une nouvelle enquête. Erin une ado fille mère est retrouvée nue et morte dans les bois. Qui a fait ça ? Pourquoi ? Est-ce un accident ? Une vengeance ? Et les suspects ne manquent pas.

Comme souvent le meurtrier est bien plus proche de soi qu’on ne le pense.

Il est possible qu’il y aie une saison 2, bien que tout soit expliqué et résolu dans la saison 1.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Meurtres au paradis – saison 10

Série policière / 8 épisodes de 60 minutes / saison 10

Une série policière anglaise, tournée dans les Caraïbes, sur l’ìle de Sainte-Marie. Il y a 8 épisodes de 1 heure.

Saison 1 à 4
Saison 5
Saison 6
Saison 7
Saison 8
Saison 9

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé l’équipe de policiers des Caraïbes, comme si je partais en vacances chaque année au même endroit pour retrouver des potes, années après années. Pourtant il y a eu de nombreux départs. Il y a aussi un nouveau générique, car il y a beaucoup de changement au niveau des personnages.

Ruby Patterson est partie en Métropole avec Madeleine Dumas, qui elle travaille à Paris depuis plusieurs années.

Il ne reste donc plus que Neville Parker, l’inspecteur en chef, avec son fidèle J.P Hooper et le commandant Patterson qui travaille avec eux sur quelques enquêtes. Mais Florence Cassel revient sur l’île, et c’est naturellement qu’elle rejoint l’équipe qui manque cruellement d’effectif.

C’est dans ce cadre que le commandant décide de recruter un policier stagiaire, en la personne de Marlon Price, petit délinquant, que JP Hooper prendra rapidement sous son aile. Le but du programme est de donner une 2ème chance et un nouveau départ dans la vie à un petit criminel et il s’engage pour un an.

Marlon Price et JP Hooper

De son côté, Neville Parker, décide de sortir de sa routine anglaise et de vraiment faire des activités en rapport avec les habitants de l’île. Il décidera de participer à un concours de cuisine caribéenne et goûter la nourriture locale, de jouer au volley, de nager dans la mer, de s’intéresser à la vie locale et Florence l’aidera en faisant beaucoup d’activités avec lui et forcément il tombera secrètement amoureux d’elle, sans le lui avouer, évidemment ! Scénario qui a déjà été exploré quand l’inspecteur était Humphrey et je crois me souvenir qu’il était déjà amoureux de Florence.

Pour J.P Hooper, la grossesse de sa femme arrive à son terme et elle accouche de jumelles pour leur plus grand bonheur. En fin de saison, le commandant Patterson proposera une promotion à J.P, mais sur une autre île et il acceptera pour pouvoir passer plus de temps avec ses filles et sa femme. Ce qui fait encore un départ !

En ce qui concerne Florence Cassel, elle reprend sa place de bras droit de l’inspecteur Parker, même si elle est encore hantée par le décès 2 ans plus tôt de son fiancé. Elle décide de reprendre le cours de sa vie de femme.

La très forte audience pour cette série fait qu’elle a déjà été renouvelée pour les saisons 11 et 12.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Tandem / saison 5

Série policière française / saison 5 / 12 épisodes de 50 minutes /
Astrid Veillon / Stéphane Blancafort

Saison 1 / 2 / 3
Saison 4

C’est avec beaucoup de plaisir que je retrouve l’équipe de Tandem, dont les épisodes sont toujours tournés à Montpellier et sa région. Il y a plusieurs épisodes qui mettent en scènes les sites historiques et médiévaux de cette région, et je les ai trouvés très plaisants.

Cette saison est surtout centrée sur la situation tendue entre Paul et Léa, puisqu’à la fin de la saison 4, elle le surprend à coucher avec le lieutenant Zaïdi, alors qu’il n’a pas cessé de lui faire des avances et qu’il est même prévu qu’ils partent quelques jours en vacances ensemble. Covid oblige, on voit très peu les enfants, on découvre un nouvel inspecteur, Célestin, qui est venu pour remplacer le lieutenant Zaïdi, mais c’est un peu le style lèche-cul .

Le lieutenant Zaïdi est la nouvelle copine de Paul et ils travaillent ensemble, et pour une fois, c’est elle qui lui a fait des avances pendant des mois. Elle s’intègre très vite dans sa vie, s’entend bien avec ses enfants, ce qui fait tiquer Léa. Mais quelques semaines après le début de leur relation, elle est envoyée en Guyane pour 6 mois un complément de formation qui boostera sa carrière. Paul est content pour elle, mais il est persuadé que Léa essaye de l’éloigner de lui. Quelques semaines plus tard elle revient sous un motif de santé et elle est distante avec Paul, qui ne comprend pas ce qui se passe. Elle lui ment sur les raisons de son retour, qui pour une fois est original.

Erwan, l’inspecteur breton apprend que son ex-copine part dans une autre ville avec leur fille, ce qui l’ennuie car il a adapté son horaire pour pouvoir passer du temps avec sa fille et il est mis devant le fait accompli. Il est plutôt déprimé et c’est sa collègue Sabine qui le pousse à s’inscrire sur un site de rencontre et qui finira par lui présenter une amie, sourde comme elle.

Léa travaille comme une dingue, ne comptant pas ses heures et en dehors elle reprend le sport à fond surtout le vélo de compétition qu’elle pratiquait plus jeune. Sa vie amoureuse est au calme plat.

Les deux derniers épisodes sont savoureux, car Léa, suite à un coup sur la tête, est très amoureuse de Paul et croit être en 1996 et à part Paul elle ne reconnait personne, pas même ses enfants.

Une saison 6 est en cours de tournage.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Meurtres à White House Farm

Série policière anglaise / saison 1 / 6 épisodes de 50 minutes /
tiré d’une histoire vraie

Sur l’affiche se trouve les 3 protagonistes de ce fait divers. Le jeune homme au centre, bien propre sur lui, c’est Jeremy Bamber le seul survivant du massacre de sa famille. L’homme à gauche, c’est le lieutenant Stan Jones, celui qui fera une véritable enquête et tentera de trouver la vérité. A droite, se trouve l’inspecteur Taff, celui qui a bâclé l’enquête en moins d’une semaine, qui a déplacé les corps et a conclu à un meurtre-suicide !

Le 7 août 1985, vers 3h du matin, la police de Chelsmford, près de Londres, reçoit un coup de téléphone alarmant de Jeremy Bamber, qui explique que son père vient de lui téléphoner, en panique et qu’il est en danger de mort et qu’il faut envoyer des policiers tout de suite, lui même se prépare à se rendre chez ses parents.

La police se rend sur place, mais n’entre pas tout de suite dans la maison, craignant que le tueur soit encore sur les lieux. Au petit matin, ils entrent dans la maison et découvre que les parents de Jérémy sont morts, abattus à coup de fusil, ainsi que sa soeur Sheila et ses deux petits garçons. D’après l’emplacement des corps, se serait Sheila qui aurait tué sa famille et se serait suicidée après.

Malgré les remontrances de son chef, le lieutenant Jones fait les choses dans les règles de l’art. Il interroge les membres de la famille, l’ex-mari de Sheila, ainsi que la cousine Ann et tous le monde lui dit que Sheila est gentille et non violente, qu’elle n’a jamais manié une arme de sa vie et que oui, elle a eu des problèmes psychiatriques graves, elle venait de sortir de l’asile, mais personne ne la voit faire ça, surtout assassiner ses enfants !

Il y a deux questions qui taraudent le lieutenant : comment peut-on assassiner toute sa famille à coups de fusil mais que personne n’a entendu les coups de feux et si l’assassin n’est pas Sheila, comment a-t-il pu sortir de la maison alors que toutes les portes sont verrouillées de l’intérieur ? Au moment de l’autopsie de Sheila, on se rend compte qu’elle n’a pas pu se tirer une balle sous le menton, car elle n’arrive pas à atteindre la gâchette !!

A partir de ce moment là, les soupçons se portent sur Jeremy, car son alibi est léger et avec la mort de tous ses proches, c’est lui qui hérite de tous les biens. De plus, Julie, sa petite amie, semble très en retrait et mal à l’aise avec la police.

On suit donc l’enquête, les réactions de Jeremy, son arrestation et son procès où il est finalement jugé coupable du meurtre de ses proches.

A ce jour, il est toujours en prison et il est prévu qu’il y reste jusqu’à sa mort. C’est un cas unique en Angleterre.

Série très intéressante, même si elle est parfois éprouvante. D’après mes recherches sur internet, il semble qu’il y aura une saison 2 … mais tout ayant été résolu dans la première saison, je ne sais pas trop de quoi ça va parler. Donc, à suivre.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Le film contre la série

Voici une chose que je fais très rarement, regarder une série qui est tirée d’un film. Le film, dont je vous mets l’affiche ci-dessus, date de 1999, avec Denzel Washington et Angelina Jolie.

C’est un film policier qui parle de la traque d’un sérial killer et comment un policier tétraplégique (Denzel Washington) cloué à son lit mais tablant essentiellement sur son intelligence et sa façon d’interpréter les indices va arrêter un sérial killer, avec l’aide de Angélina Jolie qui sera ses jambes et ses yeux sur le terrain.

Pour être totalement objective, j’ai à nouveau regardé le film, dont je ne me souvenais pas très bien. Je l’ai trouvé intéressant et palpitant, j’ai sursauté, mais à un moment j’ai trouvé qu’il manquait un peu de rythme.

J’étais donc sceptique en pensant à la série, surtout qu’il y a 10 épisodes de 45 minutes et je me demandais ce que la réalisation avait bien pu rajouter pour tenir la distance. Et comme on dit en Suisse, j’ai été surprise en bien ! 😉

Sans trop en dire, le premier épisode reprend la quasi intégralité du film, avec la scène mythique de la policière, Amélia, qui se place sur les rails du train afin de protéger les indices au risque de se faire écraser. Suite à cet acte, elle rencontre Lincoln Rhyme et son équipe et devient les yeux et les jambes de Lincoln.

Ensuite dans chaque épisode, ils sont confrontés à un sérial killer, plus au moins doué. Mais le fil rouge et ce qui est super intéressant on suit aussi le tueur. On voit qui il est, comment il vit et travaille, pourquoi il en veut à Lincoln, et la psychologie de ce tueur est très intéressante.

Le seul petit bémol, c’est qu’à la fin de la série le tueur est arrêté, mais il y a une question qui reste sans réponse, afin de pouvoir démarrer une saison 2 qui n’aura pas lieu, faute d’audience.

Un seul conseil : si vous aimez ce genre de série, jetez vous dessus, car elle vaut le coup d’œil et elle passe en ce moment sur TF1.