Recherche d’identité

LE PUITS DES MEMOIRES  de  Gabriel KATZ
Tome 2 : Le fils de la lune

Editions Scrineo  / 406  pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarque pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ?

Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque.

Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, Où leur vie ne tient qu’à un fil.

Tome 1 : la traque

 

Mon avis

Mon résumé va être bref, car je ne l’ai pas fait tout de suite après la lecture, et j’ai aussi peur d’en dire trop. Par contre, je trouve les couvertures des brochés vraiment superbes.

Nos 3 héros partent pour Woltan, afin de retrouver leur identité et rechercher leur famille si ils en ont une. Après quelques péripéties, ils se rendent compte qu’ils ont été victimes d’un complot et ils creusent afin de connaître la vérité.

Mais au détour d’une place, Karib et Olen sont reconnus pas la population, non pas comme des tueurs, mais comme des nobles. Il se trouve que Karib est le doyen des mages, il a un château et des serviteurs par centaine, il est marié et est père d’un garçon adolescent, Jad, qui est odieux avec tous le monde et qui dépense l’argent de son père sans compter.

Olen n’est pas à plaindre non plus, puisqu’il est Arvid, prince de Nowik et que c’est lui qui dirige la ville de Yel.

Le seul qui n’a pas été reconnu, est Nils et il devient le garde du corps de Arvid, en attendant que l’on retrouve son identité … Et la dernière phrase du roman nous décline son identité, il est le fils de la lune, le tueur et le soldat le plus implacable de la république, certains de ses ennemis, meurent de peur, rien qu’en entendant son nom.

Note :   5   / 5 

 

L’oubli

LE PUITS DES MEMOIRES  de  Gabriel KATZ
Tome 1 : la traque

Editions Scrineo  / 398  pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu.

Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

 

Mon avis

Il s’agit là du premier tome d’une trilogie. Donc on découvre les protagonistes, on les regarde tâtonner, essayer de se rappeler qui ils sont, quel est leur métier. Pourquoi étaient-ils prisonniers, pourquoi leurs têtes est mise à prix pour une fortune.

Ils vont donc démarrer une nouvelle vie, se donner de nouveaux noms et au fur et à mesure de leur aventure et de leurs combats, ils vont découvrir leurs points forts.

Il y a Nils le lanceur de couteau et ami des chevaux, Karib et Olen le mage et le joli cœur de la bande, puisqu’il a une amoureuse dans chaque ville qu’ils ont visités.

Ce premier tome démarre lentement, le trio reste uni, se cache dans des grandes villes comme Hélion, sont assez malins pour entrer dans l’armée et se fondre dans la masse des soldats. Petit à petit, ils découvrent pourquoi ils sont recherchés (un régicide) et leurs pouvoirs respectifs se manifestent au fil des mois.

Au final, ils sont attachants, il y a des remarques pleines d’humour et une vraie camaraderie les unit.

Un premier tome agréable, je vais donc lire les suivants.

 

Note :   3  / 5