Semaine 4

Cette semaine, il y a pléthore de films très différents. Il y a 1 film de sport, 1 biopic, 1 drame et 2 méga-navets.

Je vais commencer avec : Foxcatcher qui est à la fois un film sur le sport, un biopic et un huis clos dramatique. Il raconte l’histoire des frères Schultz, Mark et Dave, champions de lutte gréco-romaine et médaillés aux JO de 1984. Mais à peine rentré, il faut préparer les JO suivants et les frères décident de s’entraîner chacun de leur côté, et Mark va s’associer à un milliardaire … pour le moins étrange. Avec Channing Tatum, Mark Ruffalo et Steve Carell.

Le 2ème biopic s’inspire de la vie de Stephen Hawking, de ses études à l’Université de Cambrigde, du fait qu’il tombe amoureux de sa future femme et ensuite il découvre qu’il est atteint de la maladie de Charcot. Il s’agit de : Une merveilleuse histoire du temps. Ce sera sûrement un film très fort en émotion, pour autant que l’on s’intéresse au personnage.

Pour le drame, il s’agit de : Loin des hommes avec Viggo Mortensen (dans un rôle atypique de prof de français en Algérie) et Reda Kateb. Ce film est inspiré d’une nouvelle d’Albert Camus (l’hôte) et l’histoire se passe en Algérie en 1954 au début de la guerre.

Et pour terminer, les 2 navets. On a d’abord : Charlie Mortdecai avec Johny Depp (dont je suis une inconditionnelle) mais là pas sûr de le suivre et Gwyneth Paltrow. Juste en regardant la bande-annonce j’ai été saoulée.

Et le prix du méga-navet va à Taken 3 avec Liam Neeson et Forest Whitaker. Plus on avance dans la série moins le scénario a de sens, pour autant qu’il y ai jamais eu un scénario ! Au passage j’ai vu Taken 1 à la tv en début de semaine et je n’ai pas tenu plus de 20 minutes.

Publicités

Semaine 25

Pour démarrer cette nouvelle semaine, seulement 3 films, et un seul qui me plairait assez pour me faire aller au cinéma.

Je vais parler du seul film qui m’inspire, à savoir : Jersey boys, produit par Clint Eastwood. L’histoire se passe dans les années 60 et raconte le chemin de 4 garçons du New-Jersey qui vont fonder le groupe : the four seasons. Bien sûr, il faut aimer la musique des années 60, sinon on risque fort de s’embêter.

Le second film est tiré d’un roman de Patricia Highsmith : the two faces of january, avec pourtant une très belle distribution, à savoir : Viggo Mortensen et Kirsten Dunst. Pourtant, après le visionnage de la bande-annonce, je n’ai pas plus envie que ça. J’ai l’impression qu’on s’ennuie fort dans ce film. Donc je ferai l’impasse.

Pareil pour le dernier film, dont on ne sait pas si c’est un drame ou une comédie ! On parle de : au fil d’Ariane avec Jean-Pierre Darroussin. La aussi la bande-annonce ne me donne pas envie de me déplacer au cinéma.