Ça m’agace !!!

Je vais faire bref, mais je vais remettre l’église au milieu du village ! Depuis quelques semaines je suis l’émission « the Island célébrités » (un article viendra prochainement) et dans le premier épisode on présente les célébrités de la chanson et du sport, entre autre.

Niveau chanteuse il y a Laâm, que je n’ai jamais beaucoup aimé, mais ça c’est une autre histoire. Ce qui me chagrine, c’est que lors de sa présentation on dit : Laâm et son célèbre titre : chanter pour ceux qui sont loin de chez eux !

Il faut remettre l’église au milieu du village et dire : le méga titre écrit et chanté par Michel Berger en 1986 !! qui a ensuite été repris par Laâm. Et comme le titre était bon en 1986 il a aussi marché en 1998 quand elle l’a repris.

Je dois avouer que ça m’agace prodigieusement quand un artiste reprend une chanson et n’indique pas correctement à qui il a piqué le titre !! Et entre 1995 et 2005, les chanteurs français tels que : Michel Berger, Daniel Balavoine, Françis Cabrel, Johnny Hallyday, même Jacques Brel et bien d’autres ont particulièrement été repris avec succès, mais pas toujours !

Pour terminer, en faisant des recherches pour cet article, j’ai regardé la discographie de Laâm et il n’y a pas de quoi se vanter avec seulement 5 albums (en 2001 / 2005 / 2006 / 2011 et 2018) sur les 20 dernières années ;-))

Publicités

Le retour … enfin

 

 

Après plusieurs semaines d’absence, me voici enfin de retour. Après 7 ans de bons et loyaux services, mon premier ordinateur portable m’a lâché ! Il paraît que c’est normal car il était vieux !!

Il a donc fallu que je rachète de toute urgence un nouvel appareil, pas trop cher et qui remplisse son office. En parlant d’office, impossible de remettre la suite Office que j’ai acheté en 2013, car trop vieille (décidément !), qu’il suffit d’acheter la nouvelle version … oui mais ce qui me dérange, c’est que je suis presque obligée d’acheter Office 365, qui va me coûter environ 120 balles, et que je devrai le renouveler toutes les années, donc payer 120 francs toutes les années !!! et ça me semble exorbitant.

J’ai donc décidé de ne rien faire pour l’instant et de prendre le temps de réfléchir, mais le côté désagréable, c’est que la totalité des courriers que j’ai écris depuis plus de 15 ans, mais aussi mes articles de livres pour le blog, sont bloqués et que je ne peux ni les copier, ni les imprimer, ni les importer !! Et ça me gave grave.

Donc pour l’instant je vais travailler avec Wordpad, et sur ce blog je vais surtout vous parler séries car j’en ai regardé une bonne dizaine depuis le début de l’année et que j’écris les articles au pied levé.

Je suis super contente de ce nouvel ordinateur, la seule chose qui me trouble, c’est qu’avant une petite lumière m’indiquait que le pavé numérique était activé et pareil pour la majuscule, ce qui n’est plus le cas maintenant, donc un peu déstabilisant. Sinon j’aime beaucoup sa couleur bronze et certaines fonctions très simple, comme Skype qui est très accessible facilement. Pour le reste, je vais le découvrir au fur et à mesure, car il y a de nouvelles touches qui me sont inconnues 😉

J’espère aussi que ce nouvel appareil va me permettre de retrouver un rythme de travail agréable, car ces derniers mois le blog et la blogo m’ont manqués.

Au plaisir de vous lire tous très bientôt.

 

Bilan trimestriel 2018

Depuis l’an passé, j’ai décidé de créer une rubrique Fitbit, la marque de mon coach électronique, pour sauvegarder mes résultats. Cela me permets d’avoir un objectif et  de voir clairement et facilement si j’atteins mon objectif.

L’objectif pour 2018 est de parcourir 120 km par mois. Je parcoure cette distance en marchant entre chez moi et : les magasins pour faire les courses, la banque, diverses administrations, des proches, et aussi des balades dans les parcs de la ville de Genève, le bord du lac Léman, ou les bords de rivières comme l’Arve et le Rhône.

J’ai choisi d’être assistée d’un coach électronique, car je vis seule et je n’ai malheureusement pas la chance d’avoir un partenaire qui me pousse à sortir. Donc mon principal ennemi est la motivation. Si je suis fatiguée ou que le temps est très moche, il est plus facile de rester à la maison à lire ou regarder des séries, que de se forcer à sortir.

Donc un peu de math 😉 3 mois à 120 km = 360 km et selon le graphique ci-dessous, j’ai parcouru 430 km, donc un bonus de 70 km pour le trimestre. Je suis très satisfaite de ce résultat, car en début d’année j’ai toujours de la peine à atteindre l’objectif. J’avoue que j’ai de la peine à marcher par grand vent, ce qui m’épuise très rapidement, et je n’aime pas spécialement marcher sous des trombes d’eau.

 

Bilan de lecture 2017

Comme chaque année, en principe en janvier, je fais le bilan des lectures de l’année précédente. Pour moi, 2017 ne fut pas un très bon cru. J’ai très peu lu, 23 romans, peinant à trouver des romans ou des auteurs qui me transcendent ou me transportent dans leur monde.

Pourtant, j’ai fais de belles découvertes, notamment avec la romancière Joyce Maynard, dont j’ai lu 5 romans, avec 2 coups de cœur. Sauf erreur, j’ai lu tous ses romans, sauf un que je n’arrive pas à trouver en bibliothèque, mais dont j’ai vu l’adaptation à la télé et c’est ce qui m’a donné envie de la découvrir, et je ne regrette pas.

J’ai aussi renoué avec plaisir, avec Stephen King, dont je suis fan depuis plus de 20 ans, et l’an passé je l’ai découvert dans un nouveau style, avec sa trilogie policière flirtant parfois avec le surnaturel.

Et pour terminer, j’ai enfin lu le chef d’oeuvre de Michel Bussi, Nympheas, roman avec lequel j’ai pris beaucoup de plaisir et effectivement c’est un très bon roman, et tous ceux que j’ai lu après sont bien, mais ils leurs manquent ce petit quelque chose qui fait que ce ne sont pas des coups de cœur.

On ne se laisse pas abattre et j’espère avoir un meilleur rythme de lecture cette année et découvrir encore un tas d’autres auteurs qui seront me faire rêver.

 

La fuite en avant

 

L’UN L’AUTRE   de   Peter STAMM
Editions Christian Bourgois  –  173  pages

 

Résumé de l’histoire

L’histoire de Thomas et Astrid, marié depuis près de 20 ans, 2 enfants en bas âge. Ils reviennent de vacances, on ouvre les valises, on range et on profite de la douceur de la fin de l’été.

Thomas et Astrid boivent un verre et lisent le journal, assis sur un banc devant leur maison. A un moment Astrid va voir les enfants qui viennent de se coucher, Thomas se lève, traverse le jardin … et s’en va pour ne plus jamais revenir.

Au départ, Astrid ne sait pas quelle attitude avoir. Au bout de plusieurs jours, elle se voit obligé de signaler « la disparition » de son mari à la police, qui ouvre une enquête. Elle ne sait pas quoi dire à ses enfants et pareil pour l’employeur de son mari.

En alternance Thomas raconte sa fuite, son bonheur de se retrouver au contact de la nature et d’être seul avec ses pensées, de pouvoir marcher sans but. Enfin presque, car rapidement il décide de partir au sud.

 

Mon avis

Après avoir fini ce roman, je suis toujours aussi perplexe et je ne suis pas sûre d’avoir tout compris et je ne sais pas si j’ai aimé !

Le style est agréable à lire, parfois poétique, on visite les alentours de Winterthur, les chemins de montagne et on explore les sentiments personnels de Thomas et Astrid. Thomas remet toute sa vie en question, ses choix. On le sent rempli de doutes. Il se pose beaucoup de questions sur son mariage, a-t-il choisi la bonne partenaire ?

 

Note :   3  / 5 

 

Mi-figue, mi-raisin …

PLUS FORT QUE LE DOUTE  de  NICCI FRENCH
Editions Fleuve Noir   –  368  pages

 

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

Un tragique accident de la route vient de faire deux victimes. Au volant, un dénommé Greg Manning laisse derrière lui une épouse effondrée. L’autre mauvaise nouvelle, c’est qu’il  n’était pas seul dans le véhicule, une mystérieuse femme est morte à ses côtés.

Pour son entourage, cela ne fait aucun doute, Greg avait une liaison. Pour Ellie, sa veuve, il y a forcément une autre explication. Son mari ne l’a pas trompée, elle en est persuadée.

Résolue à le prouver, elle se lance dans la reconstitution minutieuse de l’emploi du temps de Greg, les semaines qui ont précédé le drame. Elle change d’identité, s’immisce dans la vie privée de la défunte, ment à ses amis, se renferme sur elle-même et ne vit que pour découvrir la vérité.

 

Mon avis

Je ne me suis jamais autant embêtée en lisant un roman ! Le style est quelconque et très lent. Pendant les 100 premières pages, on décortique le processus de deuil ainsi que la façon dont est traitée par la justice une mort accidentelle.

La suite de l’histoire n’a aucun sens. La veuve se fait passer pour une copine de la défunte, elle va à son travail pour soi-disant faire du classement et en profite pour fouiller dans ses papiers, ses mails et son bureau afin de trouver des indices prouvant qu’elle n’était pas la maîtresse de son mari ! Tout le monde l’a laisse faire sans se poser de question ! J’ai trouvé ça invraisemblable.

Au bout de 200 pages, le livre m’est tombé des mains et je n’ai même pas cherché à savoir le fin mot de l’histoire.

 

Note :   abandonné

 

Passage à l’heure d’été 2018

 

Résultat de recherche d'images pour "gif heure d'été 2018"

 

Comme chaque année, en cette fin de mois de mars on change d’heure. En règle général, le dimanche c’est assez facile, mais le lundi un peu plus compliqué !

Bref … comme chaque année on râle, mais cet apport de lumière en plus en fin de journée est tout de même bien agréable … en tout cas pour moi.

J’espère que vous le vivrez bien 😉

 

 

 

Récapitulatif sportif 2017

Petit retour sur 2017 au niveau sportif.

Depuis juillet 2016, je possède un trackeur de la marque Fitbit, qui se clippe au pantalon. Au bout d’un an le clip s’est cassé et j’ai éprouvé le besoin d’acheter un produit un peu plus complet … l’article va suivre.

J’ai donc reçu une montre connectée au moment de mon anniversaire, pendant l’été 2017, et depuis j’ai beaucoup amélioré mes résultats. D’abord parce que je la porte 22 heures sur 24, je dors avec et je me suis rendue compte que je fais beaucoup d’aller retour dans mon appartement, même si il est minuscule, et tous ses pas mon ancien trackeur ne les comptaient pas.

Mon objectif pour 2017 était de marcher 100 km pas mois, soit un peu plus de 3 km par jour. Au final, comme le montre le graphique ci-dessous, j’ai effectué 1’403 km sur l’année, soit en moyenne 116 km par mois, et 203 km de plus que prévu.

Il y a des mois où je ne suis pas arrivée à l’objectif (rarement), ce qui me forçait à marcher plus le mois suivant afin de compenser. Entre août et octobre j’ai pulvérisé mon record personnel en marchant 170 km dans le mois. Il faut dire que les conditions météo étaient très bonne pour moi. Un temps ensoleillé mais pas trop chaud et des journées encore longues.

Dans la foulée et pour être cohérente, j’ai acheté le pèse personne connecté dans la même marque, là aussi un article suivra, et cela me permets de mieux suivre mon poids et surtout d’en perdre.

Entre juillet et début décembre j’ai perdu 7 kilos en marchant, faisant du sport à côté et en changeant ma façon de me nourrir. Étonnamment ce fut plus facile que ce que je pensais. Mais, car il y a un mais, pendant les 15 derniers jours de décembre j’ai fais quelques écarts alimentaires, notamment avec la bûche, et surtout je n’ai pas fait de sport du tout, et ça se paie cash sur la balance avec la reprise de 4 kg ;-(

Mais ce n’est pas une catastrophe pour autant puisque je sais comment faire et surtout que je peux le faire assez facilement.

 

Bilan sportif 2017 : 1403 km pour l'année 👍 donc 116 km par mois .. mon contrat est rempli 🍾🥂😉😉 #fitbitcharge2 #fitbit #marche #jaimelesport #fitness

 

Je me suis donc fixé un nouvel objectif pour 2018, à savoir marcher 120 km par mois, continuer le sport en rallongeant les séances et perdre 12 kilos cette année soit 1 kilo par mois.

Je ferai le point chaque trimestre pour voir si je suis dans l’objectif, et si ce n’est pas le cas, voir ce que je peux faire ou améliorer pour l’atteindre.

 

Retour sur novembre et décembre

Un très beau graffiti dans le quartier des Acacias à Genève #art #graffiti #tag #grenouille

Novembre : le mauvais temps arrive … sortir la doudoune, gants et bonnets … le gris est de mise … la pluie ainsi que la bise, vent glacial en Suisse aussi … c’est un choc après un mois d’octobre très / trop chaud pour la saison … déjà saoulée par les préparatifs de noël … faire des réserves de soupes.

Décembre : bizarrement il fait moins froid que le mois passé … un ou deux jours de neige … et beaucoup de pluie … le stress des derniers trucs à faire avant la fin de l’année … courir dans les administrations … me faire mettre la pression pour des conneries … passer le cap des fêtes sans être trop déprimée … savoir enfin ouvrir une bouteille de champagne comme une grande.

 

Déco de Noël .. Puisqu'il faut en passer par là 😧😓 #decodenoel #decoration #migros #mparc

Novembre : me remettre d’une opération … faire les contrôles d’usage … rencontrer mon nouvel allergologue … partir sur de nouvelles bases … investigations diverses, prise de sang … attendre les résultats … Spoutnik passe en mode hibernation … dormir collé au radiateur 18h par jour … être plus câlin … moins joueur.

Décembre : recevoir les résultats de ma prise de sang … devoir envisager plusieurs désensibilisations … en prendre pour 3 ans minimum … mais à la longue espérer des améliorations au niveau de ma santé … Spoutnik est à cran … avoir des chats du voisinage tous les jours sur mon balcon … surtout en pleine nuit … dormir à peine 5 h par nuit … être épuisée au bout de 5 semaines … faire mon enquêtrice mais ne pas savoir d’où viennent ces chats.

Novembre – Décembre : côté coeur rien de nouveau … des gens toujours absents … veulent bien baiser mais pas trop s’engager … un manque flagrant de communication … pas d’imagination … pas de conversation … pas capable de faire le premier ou même le deuxième pas … on ne parle pas d’être galant ;-//

 

Retour sur novembre 2017 ... le précédent record est amélioré de 10 km 👍😆 #fitbitcharge2 #fitbit #jaimelamarche #jaimelesport

Novembre : contente de mon score … 70 km de plus que prévu … j’ai pensé à faire les escaliers aussi … géré mes kilomètres avec facilité … perdu 800 gr … pas beaucoup mais mieux que rien … des envies de sucreries et de biscuits … de bûche aussi.

Décembre : 131 km au compteur … objectif atteint … 93 étages, pas si mal … côté poids : micro catastrophe … repris 1 kg 200 … moins assidue côté sport … avec 10 jours sans fitness et un peu moins de marche … ça ne pardonne pas.

 

 

Semaines 49 à 51

Parfois, la vie réelle reprend le dessus, mal organisée, pas d’idées, pas d’inspiration et très en retard pour tout un tas de rubrique … donc un package des films de ces dernières semaines et seulement ceux qui me semblent importants.

Je suis depuis très longtemps la carrière de Georges Clooney que ce soit en tant qu’acteur ou réalisateur. Je ne pouvais donc pas passer à côté de ce film : bienvenue à Suburbicon qu’il a réalisé, avec Matt Damon et Julianne Moore.

 

Le film suivant est réalisé par Kenneth Branagh et il s’agit du « dépoussiérage » d’un ancien film (que je n’ai pas vu), lui-même tiré d’un roman d’Agatha Christie, il s’agit de : le crime de l’Orient-Express, avec une très belle distribution, dont : Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Pénélope Cruz, Willem Defoe, Josh Gad ainsi que Kenneth Branagh qui incarne Hercule Poirot.

 

Et pour terminer l’année en beauté, un film d’aventure qui raconte l’histoire fusionnelle entre une mère et son fils, dans : la promesse de l’aube, avec Charlotte Gainsbourg et Pierre Niney, qui raconte la vie de Romain Gary et de son envahissante mère.

 

Et je termine avec le dernier film de Julia Roberts : Wonder, où elle incarne la maman d’un enfant différent.