Publié dans Juste moi, Méditation

Nouvelle pratiquante

Nouvelle année, nouvelle rubrique et nouvelle pratique.

J’ai décidé d’ouvrir cette nouvelle rubrique « la méditation », car c’est une activité que je pratique depuis peu, j’ai débuté à fin novembre 2020.

Pour me guider, j’ai choisi de suivre les conseils et explications de « Petit Bambou », car ça me semblait ludique, bien expliqué et facile d’accès. Il y avait une dizaine de méditations gratuites, que j’ai faites avec grand bonheur, afin de voir si cela pouvait me convenir, et ce fût le cas.

Je précise que je suis totalement débutante, que je ne savais même pas ce que veut dire « méditer », puisque je croyais qu’il ne fallait penser à rien pendant des plombes, et que je ne voyais pas la finalité de la chose.

Alors chaque mois, je ferais un petit topo de ce que j’ai appris, très humblement, afin de m’en souvenir et parfois d’y revenir, car certaines « leçons » sont plus compliquées que d’autres et qu’il est nécessaire d’y revenir quelques temps plus tard, quand notre vision de la vie ou nos problèmes ou préoccupations du moment ont changés.

Au plaisir de vous lire bientôt, car peut être avez-vous votre propre vision de la méditation, qu’elle soit positive ou négative, et cela permets un échange d’idées.

 

Publié dans Cinéma, séries en vrac

M. Mercedes – saison 1

Pour ceux et celles qui suivent mon blog depuis un moment, vous savez que je suis fan des écrits de Stephen King, et que très souvent ses romans ou ses nouvelles, sont régulièrement reprisent par la télévision.

J’ai donc regardé avec un plaisir évident la série qui reprend la seule trilogie policière de Stephen King. Je parle de M. Mercedes, saison 1 avec 10 épisodes de 50 minutes, ici ma critique du roman.

On découvre donc Bill Hodges, flic à la retraite, divorcé et qui ne parle plus avec sa fille. Il est seul, déprimé et pense régulièrement à se suicider. Il reste sur un échec avec sa dernière enquête sur un tueur de masse que la presse a surnommé à l’époque : M. Mercedes. Mais voilà que le tueur lui envoie des messages, se moquant de lui car il n’a pas su l’arrêter à l’époque. La police n’a pas le moindre indice sur le type de personne que ça peut être.

Et voilà notre Bill Hodges qui reprend goût à la vie et décide de faire des recherches, car il est sûr que le tueur à la Mercedes va reprendre du service … et il n’a pas tort.

On va donc suivre l’enquête de Hodges et on va découvrir le tueur, ses pensées, son travail, sa méchanceté, à quel point il est doué en informatique et comment il se fond dans la masse, personne ne soupçonnant la face noire et cachée de ce personnage, malmené par la vie, élevé par une mère tordue, prenant de la drogue et qui abuse régulièrement de son fils depuis son enfance.

J’ai ad-or-é.

La série est grandiose en tout point et fidèle au roman à la virgule prêt. Le personnage de Bill Hodges est attachant, j’ai adoré son rituel quotidien avec Fred la tortue et la bande-son m’a régalée. Quand à Hartsfield il est flippant à souhait.

On est scotché à l’histoire et heureusement que j’avais les 10 épisodes sous la main. Je mets la bande-annonce que je n’ai malheureusement trouvé uniquement en anglais, mais la série elle est disponible en français.

Publié dans Bla-bla-bla, Juste moi

Bonjour 2021

1,227,676 Silhouette Photos libres de droits et gratuites de Dreamstime

 

Je trouve que cette image résume bien ce que nous vivons en ce moment,
un passage vers l’inconnu, avec ses peurs et ses mystères.


Cette année encore plus que les précédentes, je vais vivre le « ici et maintenant » et je vais continuer ce que j’ai commencé il y a bien longtemps.


Lectures, séries, films, sport, méditation, joie de vivre, curiosité intellectuelle, partage, tendresse, amour, photos, découvrir de nouvelles choses.

Avancer un pas après l’autre, faire une activité à la fois, mais la faire bien,
en pleine conscience.

Portez vous bien et essayez de vous simplifier la vie

 

 

Publié dans Bla-bla-bla, Juste moi

Adieu 2020

Nous voici arrivés à la dernière journée de 2020 et j’avoue que j’ai hâte, comme sûrement beaucoup de monde, de pouvoir enfin tirer un trait sur cette année « horribilis » dans tous les sens du terme.

Avec le recul, j’avoue avoir été choquée par cette pandémie. Devoir arrêter de travailler de façon brutale, être en semi-confinement, dans les premiers jours voir des scènes d’hystéries dans les magasins, l’agressivité des gens, des empoignades pour une boîte de conserve ou un kilo de pâtes.

Avoir mes premières crises d’angoisse face à toutes ces choses que je ne peux pas maîtriser, avoir peur des réactions des gens, au final peur de sortir de chez moi, mais tourner en rond dans 29 m2 ce n’est pas simple non plus. N’avoir personne à qui confier ma peine ou mes interrogations s’est avéré difficile. Devoir faire comme d’habitude et tout surmonter toute seule c’est souvent épuisant.

Alors j’ai fais ce que je fais en règle générale. Je me suis réfugiée dans les livres, les séries, les films, le sport, j’ai débuté la méditation (ce qui me réussit plutôt pas mal), je tente de lâcher prise (ce qui est très compliqué pour moi) et j’ai enfin trouvé un cours de yoga pour débutant, en français, bien expliqué et qui ne va pas trop vite. Avec l’arrivée des beaux jours j’ai recommencé à me balader, quelques lectures au parc, mais impossible de s’asseoir sur un banc sans être emmerdée par des inconnus qui se collent contre moi, alors qu’il y a des dizaines de bancs libres !!

Bref … une année étrange, déstabilisante, pénible, et même si j’essaie de rester positive, je sais déjà que 2021 sera compliquée, un peu dans la même veine que cette année avec en plus le stress et les questionnements sur la vaccination … mais ça c’est une autre histoire 😉

D’ici là portez vous bien, veillez sur ceux qui vous sont chers et essayons de vivre un jour après l’autre, c’est déjà pas mal. Essayons d’être bienveillant envers soi-même et envers les autres, moins exigeant … enfin tout un programme 😉

Publié dans Bla-bla-bla, Juste moi

Le blog a 8 ans

Joyeux anniversaire, gâteau gif

Voici bien longtemps que je n’avais pas fêté l’anniversaire de mon blog (d’habitude WordPress m’envoie un message … il semble que ce ne soit plus le cas), bref ce blog existe depuis 8 ans, mais en réalité je blogue depuis 2008 donc 12 ans au total.

Cette année tellement étrange, je n’ai pas écrit beaucoup d’articles, 38 pour cette année, et pas un seul article sur mes lectures alors que j’ai lu un certains nombres de bouquins.

Cette année j’ai eu de gros problèmes avec la version gratuite que j’utilise pour remplacer Word et le malaise c’est que j’ai toutes les peines du monde à revenir à d’anciens articles non publiés car Word me bloque dans certaines actions. Bref, je vais acheter Word à nouveau afin de pouvoir écrire en paix et surtout plus régulièrement.

En regardant les statistiques, je vois que j’ai écris au total 885 articles, que je suis quasiment à 28’000 vues et tout ceci suffit à mon bonheur.

Je voulais simplement dire un grand merci à toutes les blogueuses et tous les blogueurs qui me suivent tout au long de l’année ou celles et ceux qui viennent de façon plus sporadique ou encore ceux qui tombent là par hasard mais trouvent tout de même des articles qui leur plaisent.

Pour terminer, n’hésitez pas à revenir, à commenter, à partager, car finalement c’est ça qui fait l’essence d’un blog.

 

Publié dans Bla-bla-bla, Juste moi

Sauvons la forêt

Voici le cadeau de Noël que je me suis offert.

Je suis une grande consommatrice de papier et cahiers en tout genre, mais par souci d’économie je les utilisent jusqu’à la dernière page 😉

Cette année j’ai décidé de faire un geste écologique en achetant un cahier et un calepin, style tableau blanc, où je peux écrire et ensuite effacer et recommencer à l’infini, de la marque suisse Why Note.

Voici comment se compose le kit :

  • un bloc-note de 40 pages, avec le recto ligné et le verso blanc de 15 cm de long sur 9 cm de large
  • un cahier de format A5 de 40 pages, ligné
  • 2 stylos feutre
  • un kit de nettoyage composé d’un spray, d’une éponge et une lingette microfibre

Les cahiers sont de bonne qualité, ludique avec des animaux à lunettes (visiter leur site, le lien est un peu plus haut) ou en couleurs.

Pour effacer, il suffit d’utiliser la gomme au bout du stylo ou si vous voulez effacer une page écrite depuis un certain temps, le spray (qui se remplit avec de l’eau) et l’éponge.

Et le petit plus qui fait la différence, une languette qui se colle sur la dernière page rigide du cahier, dans laquelle on glisse le stylo.

 

Publié dans Garmin, Juste moi

Bonjour Garmin

J’ai donc créé une nouvelle catégorie, pour la montre sportive que l’on vient de m’offrir.

Il s’agit de la Venu SQ, option musique.

Comme je ne la possède que depuis 24h, et que je suis encore en phase de réglage, il y a tellement d’options possibles, que je reviendrai plus tard dans le mois pour faire le point.

Mais je peux déjà en dire ceci, elle est belle, élégante au niveau du design et très légère. L’application sur le téléphone est super facile à installer, ludique. Il y a des tas de badges, divers et variés, pour un nombre de sports incroyables, tels que : marche, course, vélo, natation, plongée, golf, fitness, paddle, rameur, préparation au triathlon, préparation pour marathon, semi-marathon, etc. Tout est bien rangé par catégorie, on s’y retrouve facilement, on peut créer ses propres challenges.

Bref, ça donne envie de marcher, dans un premier temps, ensuite je me réjouis de découvrir les catégories qui me concerne, soit : fitness, yoga, vélo d’appartement et je vais sûrement tester le Pilates et les steps.

Hormis le sport, je vais installer la musique et apérer mon casque sans fil. J’ai des occupations en perspective pour ces prochains jours. 😉

Si vous êtes sur Garmin, faites moi signe, car pour l’instant je n’ai qu’un ami et je voudrai tester les défis et avoir un peu de motivation.

 

Publié dans fitbit, Juste moi

Adieu FitBit

Je suis un peu surprise d’écrire cet article, car je suis fidèle à cette marque depuis 5 ans, mais là j’en peux plus.

De ma montre toujours en panne depuis un an et demi, je l’ai quand même changée 5 fois !!, ainsi que la politique interne de Fitbit qui m’agace prodigieusement, pour rappel :

  1. de nouveaux programmes, mais qui sont tous payants et en anglais exclusivement !
  2. à chaque fois que la montre est en panne, je perds mes derniers résultats, le plus dur à avaler j’ai perdu les 3 dernières années de données !!
  3. le tableau de bord pour l’application sur l’ordi est vraiment merdique et simpliste
  4. il y a une communauté fitbit, pour échanger sur nos méthodes de sport, et c’est finalement une annexe de Meetic !!! avec des mec lourdingues qui se vexent quand on leur fait remarquer qu’on est là pour parler de sport et non se faire draguer ! et certains ont un égo gros comme le Texas, dans le genre : je fais plus de sport que toi, j’ai marché 10x plus que toi, etc.

Bref … toutes ces petites choses cumulées sur la dernière année ont fini par me lasser, et j’ai décidé de lâcher l’affaire, d’aller voir ailleurs, voir une autre marque et j’espère un autre esprit.

Bye-Bye Fitbit et bonjour …. la réponse demain 😉

 

Publié dans COVID-19, Juste moi

Covid-19 Saison 2 – épisode 2

Les jours passent mais ne se ressemblent pas !

Dans notre guerre contre le Covid-19, il y a encore des changements annoncés, qui ne concerne que le canton de Genève, puisque chaque canton a ses propres règles.

Depuis la semaine passée, soit le samedi 28 novembre 2020, les commerces non essentiels : les magasins de vêtements, de chaussures, les boutiques de cosmétique, entre autre, ont de nouveau le droit d’être ouvert, mais il y a des personnes qui font des contrôles stricts devant l’entrée de ses magasins, entre autre le port du masque correctement et le lavage des mains exigé, ainsi que la reprise du comptage des personnes, ce qui fait de loooongues files d’attente devant chaque enseigne. Perso, ça m’a coupé l’envie d’entrer dans un magasin !

Depuis début décembre, les bibliothèques ont aussi à nouveau ouverts leurs portes, mais là aussi avec des règles différentes. Il y a le comptage des personnes, donc des files devant les bibliothèques, et une fois entré on a 15 minutes pour faire son choix et ressortir. Alors même si je comprends bien ces consignes, pour moi qui aime flâner dans les rayons et qui prend mon temps pour choisir les romans qui vont m’accompagner pendant les semaines à venir …. c’est si incompatible avec ma façon d’être que je vais encore m’abstenir. De toute façon ma bibliothèque est bien achalandée et je ne risque pas la pénurie de lecture 😉

De ce que j’ai compris, tout au long du mois de décembre, il va y avoir des changements. Le Conseil Fédéral parle d’ouvrir à nouveau les restaurants, à Genève, dans le courant du mois de décembre. Au départ on parlait du 10 décembre, et il semble que ça ne se fera pas.

Bref, une fin d’année bien grise, avec des semaines super stressantes juste avant Noël, des gens qui sont agressifs, avec ces règles qui changent tout le temps. Nos repas de fin d’année vont être sous haute surveillance, et suivant ce qui se passera pendant les deux dernières semaines de l’année, on nous parle déjà de la 3ème vague qui arrivera au début janvier !!

Donc pour ma santé mentale, j’écoute les nouvelles de temps en temps, mais pas plus que ça, je me plonge dans mes séries et mes films avec délice, afin de déconnecter de ce monde de fous.

Prenez soin de vous et essayons tous de garder le moral, même si ce n’est pas toujours simple en ce moment.

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Dix pour cent – saisons 2+3+4

 

La saison 4 de la série "Dix pour cent" se jouera avec Franck Dubosc et Mimie Mathy

 

Saison 1 – ici

Saison 2 – 6 épisodes de 60 minutes – série de comédie 

Je retrouve avec bonheur, les agents de ASK, chacun avec son style bien personnel. Il s’agit d’une agence qui trouve des contrats pour les acteurs et qui gère leur carrière et qui au passage prend 10 % sur chaque contrat signé, d’où le nom de la série. On se rend très vite compte que la concurrence est rude, que ce soit entre les agents de ASK ou avec les agences concurrentes, et que les coups bas sont de mises.

Au début de ses nouveaux épisodes, l’agence a repris du poil de la bête et c’est Mathias qui est devenu patron, il en profite pour engager Camille, son assistante et qui est aussi sa fille illégitime et lui donne plus de responsabilité. Dans le même temps, il s’affiche avec sa secrétaire qui est aussi sa maîtresse depuis des années. Il en profite pour clarifier la situation avec sa femme et ils décident de divorcer.

Gabriel, le gentil, tombe amoureux de la réceptionniste, Sophia, qui veut aussi devenir artiste et il décide de s’occuper de sa carrière, mais quand Julien Doré veut en faire son égérie et qu’il la drague, Gabriel, jaloux, fait tout son possible pour que le projet ne marche pas.

L’agence doit faire face à un contrôle fiscal, dirigé par Colette, femme froide et obstinée, qui veut prouver que ASK ne sait pas tenir ses comptes. Andréa la drague en lui faisant voir l’envers du décor, les comédiens, son travail, la mets dans son lit et commence une relation avec cette femme.

Afin de palier aux problèmes d’argent, l’agence a été rachetée par Hicham Janowski, jeune patron millionnaire, qui veut s’investir dans l’agence et qui est toujours dans les pattes de l’équipe en place. Lors d’un tournage, il drague Andréa, car ils ont été à l’école ensemble, ils boivent plus que de raison et ils couchent ensemble.

Saison 3 – 6 épisodes de 60 minutes – série de comédie

Suite à la beuverie pour fêter le rachat de la boîte par Hicham, Andréa a une gueule de bois qui se prolonge, jusqu’à ce qu’elle accepte qu’elle est finalement enceinte. Il faut l’annoncer à Colette, qui prend plutôt la nouvelle du bon côté, vu qu’elle a toujours désiré être mère. Il faut aussi négocier avec Hicham qui veut absolument reconnaître l’enfant et faire partie de sa vie. Mais au final, il va céder sa paternité aux deux femmes, avec une lettre magnifique pour les services sociaux.

Gabriel de son côté ne va pas fort depuis sa séparation avec Sophia.

Icham est toujours à l’agence, il veille sur son investissement, remet tout en question, veut aussi devenir agent et il surveille étroitement ses collaborateurs, installant une très mauvaise ambiance au sein de l’agence.

Matthias travaille à racheter les parts d’Icham, pour avoir le pouvoir de décision. Mais cette décision va le mettre à sec. Il songe aussi à passer à la concurrence. Sa vie privée part dans tous les sens.

Saison 4 – 6 épisodes de 65 minutes – série de comédie 

Pour cette dernière saison, il y a tout un tas de bouleversements et de décisions inattendues. Mais une chose est sûre, elle est forte en émotion. Mon épisode préféré est celui avec Sigourney Weaver, 70 ans tout de même, et son sourire, son punch et son pas de danse.

Finalement, Matthias confirme qu’il quitte l’agence, avec son assistante, pour aller à la concurrence, mais il part aussi avec tous ses talents !! Ce qui mets en péril l’agence ASK. Il quitte définitivement sa femme, va habiter avec sa maîtresse et décide d’officialiser, car il en a marre de toujours devoir se cacher.

Andréa se fait larguer par sa copine, Colette, car elle n’est jamais là. Elle se retrouve donc seule avec leur fille et elle a bien du mal à gérer travail, maison et garde de sa fille. Au fil des semaines elle se demande si ce travail en vaut la peine.

Camille, la fille de Matthias, est propulsée agent junior et tente de faire signer son premier contrat. Mais la boîte coule et elle décide de tirer son épingle du jeu en créant sa propre agence de jeunes talents. Elle se fera aider de son père, qui souhaite ralentir la cadence suite à un problème de santé et cela lui permets de se rapprocher de sa fille et de la découvrir vraiment.

L’agence coule, lentement mais sûrement. Chacun part vers un nouveau destin, avec de nouvelles idées.

Je trouve que cette dernière saison est très bien faites, elle est cohérente, et mieux vaut finir en beauté, que de vouloir à tout prix faire une saison de plus qui sera peut être ratée. J’ai aimé ses personnages atypiques, voir l’envers du décor, et j’ai trouvé cette série intéressante et innovante, car personne n’avait jamais traité ce sujet. Donc pour moi, une belle découverte, même si à la fin de la première saison, je n’étais pas totalement emballée.