Publié dans Cinéma, séries en vrac

En vrac – les navets 5

Mallorca - Série TV 2019 - AlloCiné

Mallorca / série policière / série anglaise et espagnole / 10 épisodes de 40 minutes / saison 1

Encore une nouvelle série policière, qui se passe à Majorque, avec un duo de policier, évidemment très différent. Je me suis dis que pour l’été ça pourrait être sympa de partir un peu à la mer !

Malheureusement grosse déception pour moi. Dans un premier temps je n’ai pas accroché aux personnages, qui sont sympathiques mais sans plus, les intrigues sont vraiment plan-plan et j’ai donc abandonné sans regrets au bout du 6ème épisode.

Le pitch : Miranda Blake, policière anglaise, pas d’humour, à cheval sur le règlement, se retrouve bloquée sur l’île de Majorque après avoir fait une grosse bourde dans sa dernière enquête. Elle décide de travailler avec Max, officier allemand, qui travaille à Majorque depuis plus de 3 ans, lui aussi affecté dans cette unité, car pas très bon dans son travail ! Du reste, la commissaire ne leur donne que des enquêtes mineures qu’ils arrivent quand même à foirer !! J’ai trouvé le personnage de Max vraiment balourd, qui ne cesse de draguer Miranda de façon lourdingue, alors qu’elle n’est clairement pas intéressée, et ça n’a pas relevé le niveau de la série.

Une saison 2 est déjà prévue, mais ça sera sans moi !

 

 

Pas de saison 2 pour Reef Break, Poppy Montgomery ne résout plus les problèmes pour ABC - Critictoo Séries TV

Reef break / série d’action / série américaine / 13 épisodes de 50 minutes / avec Poppy Montgomery / saison 1

J’ai aussi choisi de regarder cette série, car elle se passe dans un endroit idyllique, à savoir un petit archipel du Pacifique, surnommé le Reef et qui est le dernier territoire américain. Très prisé pour ses plages et ses spots pour faire du surf et la fête. J’ai aussi une faiblesse pour l’actrice principale : Poppy Montgomery.

Elle joue donc le rôle de Cat Chambers, ancienne voleuse, qui faisait partie d’un gang, mais aussi surfeuse prometteuse et qui revient après 5 ans d’absence pour assister au procès du chef de la bande et l’empêcher de sortir de prison.

Elle est censée rester 24 h et ensuite repartir, mais elle couche avec Whyatt Cool, asiatique et policier au physique attrayant, et elle décide de rester un peu. Elle est aussi mariée à Jake, agent du FBI qu’elle a épousé pendant qu’il était sous couverture.

Au final, la sœur de Whyatt va lui proposer de travailler pour le Gouverneur, afin de régler des affaires dans le dos de la police parfois, mais aussi de résoudre des crimes avec la police, donc Whyatt. Elle est très bien payée, a une villa de luxe dont elle devient la propriétaire, afin qu’elle ferme les yeux sur certaines choses qu’elle a apprise.

J’ai trouvé cette série sympa, divertissante, mais sans plus, car la plupart des épisodes sont incohérents, les enquêtes sont résolues à la va-vite, sans aucuns indices qui amènent à cette conclusion. Côté amoureux, elle est incapable de divorcer de Jake, mais n’est pas plus capable de s’impliquer dans une vraie relation avec Whyatt.

Au final elle ne trompe personne, puisque les audiences sont mauvaises et qu’il n’y aura pas de saison 2.

Publié dans Juste moi, mon moral vu de ma fenêtre

Retour sur août 2020

Comme souvent à Genève, après un mois de juillet caniculaire, il pleut et l’on passe de 40 degrés à 20 degrés en quelques jours … il y a quelques orages très violent … au point d’abîmer des arbres … et ensuite la chaleur revient, grâce au Foehn, vent très chaud venant du Valais … et on déguste … et comme souvent, la dernière semaine d’août est chaotique, avec le retour du froid et de la pluie.

Côté travail c’est calme et plutôt sympa … et en août je ne travaille que 3 jours par semaine, pour me faire de grands week-end … et essayer de profiter un peu, vu que je ne peux pas partir en vacances … entre le manque de budget et le COVID-19 … j’avoue que allez à la plage par 35 degrés avec un masque sur la tronche … ça ne me tente pas plus que ça … à la base je n’aime pas trop la foule, mais avec tous ces gens différents qui n’arrive même pas à porter un masque correctement … c’est à dire sur la bouche ET LE NEZ !! … et je ne parle pas des crasseux et crasseuses qui entrent dans les magasins d’alimentation sans se désinfecter les mains, alors que c’est OBLIGATOIRE !! …

Bref, je fais au mieux pour me protéger … je suis même sidérée de ne pas encore être tombée malade avec tous les cons qui gravitent dans mon quartier, et les incivilités quotidiennes … je recommence doucement à essayer d’aller au parc … profiter de rester dehors quand les autres sont au travail … je lis mais lentement, car j’ai toutes les peines du monde pour me concentrer … l’envie d’aller musarder à la bibliothèque m’ayant quitté depuis le début de la pandémie, je lis mes romans et parfois je découvre des pépites …

 

Je recommence à marcher … et à y prendre du plaisir … même si c’est l’un de mes plus mauvais score des deux dernières années … mieux vaut avoir marché 119 km que rien du tout 😉 … depuis un an que j’ai ma nouvelle montre, je n’ai que des problèmes … j’ai déjà dû la faire changer 4 fois !! … et à chaque fois ça me fait une coupure dans mon rythme … et 2 voir 3 semaines sans relevé … à la longue ça me fatigue … pour 39 fr je me suis offert le programme fit star, avec des exercices variés et plusieurs intensités … ça donnerait presque envie de faire du footing avec des séances expliquées, mais malheureusement seulement en anglais … il me faut encore trouver mon rythme pour caser ma séance de sport quotidienne … mais je ne désespère pas d’y arriver … un jour … mais ça me fait un bien fou, surtout pour moi qui suis une grande nerveuse depuis toujours.

 

Publié dans Cinéma, séries en vrac

FBI – saisons 1 et 2

FBI - Série (2018) - SensCritique

 

FBI, série policière américaine, où l’on suit le travail des agents fédéraux du bureau de New-York dans diverses affaires, tel que : attentats, meurtres, enlèvements, braquage, travail sous couverture, trafic de drogues, protection de témoins, etc.

Le duo de cette nouvelle série est formé de Maggie Bell et son partenaire Omar Zidan.

Maggie Bell doit avoir la trentaine, blanche, elle est veuve depuis un an, son mari était journaliste et il est décédé dans un accident de la route. Comme elle peine à faire son deuil, elle travaille quasi non-stop.

Son partenaire est Omar Zidan, qui tient le rôle du « gentil arabe » qui aime l’Amérique et qui déplore qu’on le voie toujours comme un terroriste ou un poseur de bombe. Il mesure 2 m, ce qui fait que l’on réfléchit à deux fois avant d’aller lui chercher des noises. C’est aussi un ancien agent infiltré et un soldat qui est parti en Irak.

 

Saison 1

Dans cette première saison, on découvre les 2 agents, leur façon de travailler. On voit aussi l’équipe derrière eux qui localise des téléphones, craque des ordinateurs, contrôle les finances des différents suspects, qui émet des hypothèses afin de simplifier le travail sur le terrain. Dans ce domaine, une personne sort du lot, c’est Kristen, mais elle espère un jour pouvoir passer de l’autre côté, c’est-à-dire aller sur le terrain.

Au cours des 10 derniers épisodes, on découvre que le mari de Maggie a en fait été assassiné et l’on découvre par qui, pourquoi et comment. Ces épisodes sont très intéressants, et fort en émotion. On voit aussi le lien étroit d’amitié qui lie Omar et Maggie.

 

Saison 2

La saison 2 est beaucoup plus classique. On voit qu’ils ont tout donné dans la première saison et ils peinent à se renouveler, et j’avoue avoir moins aimé cette saison.

Dans les changements pour faire décoller la saison, on voit Kristen devenir agent de terrain, avec quelques couacs qui auraient pu coûter la vie de son partenaire, Stuart Scola, qui lui aussi est nouveau. En milieu de saison elle sera gravement blessée et ré-intégrera le bureau, mais pas sur le terrain. Scola aura donc une nouvelle partenaire, une asiatique qui vient de la police de Chicago et qui a des méthodes musclées qui ne conviennent pas toujours.

Omar et Maggie continue leur chemin ensemble, la seule nouveauté c’est que Maggie essaie de rencontrer quelqu’un et que Omar de son côté vit une relation avec une femme qui est procureur. Maggie sera absente des derniers épisodes, car la direction l’a choisie pour mener une enquête de plusieurs mois sous couverture. Du coup, Omar devra travailler avec un autre agent, toujours une femme.

Une saison 3 est déjà prévue.

 

Publié dans Livres, roman jeunesse

Déception

Myra Eljundir : tous les produits | fnac

KALEB – saison 1 de Myra ELJUNDIR
Editions Robert Laffont – 442 pages

Résumé de l’histoire (4ème de couverture)

A 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous même. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer.

Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule.

Mon avis

J’ai été déçue par cette lecture et je ne lirai pas les deux autres volumes, vu qu’il s’agit d’une trilogie.

Pourtant ce roman est sur ma liste depuis plus de 10 ans !! Mais pour le coup, je n’ai ressenti aucune empathie avec Kaleb et son don, ni avec son père, ni avec l’organisation secrète qui tente de les recenser. De plus, beaucoup de violence qui ne mène à rien.

Les personnages féminins, sont inconsistants, ont des réactions cul-cul la praline et ils ne sont vraiment pas intéressants.

Bref, j’ai été au bout, mais pas assez intéressé pour m’infliger la lecture de la suite.

Publié dans COVID-19

Le jour d’après

 

L’après Covid fut bien différent de ce que j’imaginais.

Naïvement, je pensais que le fait de se couper de toutes relations sociales, permettrait au virus de « disparaître » et que notre vie reprendrait son cours normal. Très rapidement, je me suis aperçue que ça ne serait pas possible, et qu’il y aurait un « avant » et un « après » covid.

Ma façon de voir le monde et la vie a changé. Fini cette insouciance de se balader le nez au vent, de faire du shopping, de prendre des vacances, de boire un verre ou de manger sur une terrasse, d’avoir des contacts corporels rapproché, d’être tactile avec sa famille ou son nouvel amoureux ! Fini aussi de passer des heures à la bibliothèque à lire les 4ème de couv … Les règles sont tellement strictes, que je n’ai plus aucun plaisir à emprunter des livres. De plus, je n’ai aucune idée de la façon dont les livres sont décontaminés.

Le monde du travail a aussi beaucoup changé. Je suis plus tendue à chaque fois que je dois rencontrer un client (car je ne sais pas de quel pays il vient), je passe la moitié de mon temps à nettoyer et désinfecter tout ce qui a été touché par les clients. Je me désinfecte les mains au moins 30 à 40 fois par jour ! Je passe aussi une grande partie de mon temps à faire la police, à faire respecter la distanciation sociale et dans certains cas le port du masque, parfois c’est une bataille rien que pour faire accepter aux gens qu’il faut se désinfecter les mains avant d’entrer dans nos locaux !! Et certains ont les mains tellement noires de crasse que je me demande même si ça vaut la peine de les désinfecter … Mais la plupart des personnes sont correctes et ça se passe plutôt bien, mais j’avoue que le soir j’ai une grand fatigue émotionnelle de devoir toujours répéter les mêmes choses.

Bref … cela fait un mois que j’ai repris le travail, et heureusement l’ambiance avec mes collègues est plutôt bonne et l’ont se serre les coudes contre l’adversité. En prime, ma collection de masques en tissu 😉

 

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Les navets – 5

 

Voici un petit récapitulatif des séries que j’ai regardées ces derniers mois et qui ne cassent pas trois pattes à un canard. Certaines se laissent voir, mais la plupart sont vites oubliées.

 

REPLAY - H24 (TF1) : la nouvelle série médicale en tête des audiences

Dans un premier temps une série médicale française : H24 avec Anne Parrillaud dans le rôle principal. Il s’agit de 7 épisodes de 60 minutes et la série se termine de façon à laisser la place pour une saison 2, que je ne regarderais pas.

Dans cette série, on suit le quotidien de 4 femmes dans le monde de la médecine.

Il y a Thiphaine, jeune infirmière qui vient de terminer ses études, elle a un fils de 5 ans et pour arrondir ses fins de mois, elle se prostitue, mais un de ses clients décide de la faire chanter car elle a rencontré un ambulancier et a envie d’avoir une relation sérieuse avec lui.

Il y a aussi Florence, infirmière célibataire, rousse, toxico et qui change d’homme comme de pansements !

On suit Sofia qui reprend le travail après plusieurs années à s’occuper de son fils. Son mari n’a pas très envie qu’elle recommence à travailler, surtout que des médecins lui tournent autour et que l’un d’eux la pousse à continuer les études pour devenir médecin.

Et il y a Anne Parillaud qui joue Gabrielle, l’infirmière en cheffe, elle a une fille de 17 ans et son mari est dans le coma depuis plusieurs années dans son service. Elle réfléchit pour savoir si elle va le faire débrancher, alors que sa fille est contre. Ce qui n’arrange pas les choses, c’est qu’elle tombe amoureuse de l’infirmier qui s’occupe de son mari et qui accessoirement a 15 ans de moins qu’elle.

Ça se laisse regarder mais sans plus et le rôle le plus intéressant est celui d’Anne Parillaud, mais ça ne suffit pas à sauver la série. 

 

The White Queen - Série (2013) - SensCritique

 

J’ai aussi regardé une série historique anglaise : The white queen, qui se passe en 1464 et qui raconte la guerre qui oppose les maisons royales de Lancastre et d’York. Mais au final, c’est Elisabeth Woodville qui envoûte le roi Edouard IV et qui sera la reine d’Angleterre. Elle lui donnera beaucoup d’enfants, 4 filles et 2 garçons, au moins.

Une série intéressante mais qui ne m’a pas tenu en haleine comme d’autres. J’ai trouvé les images globalement trop sombre, trop de personnages qui portent le même nom (Richard, Edouard, Henry) et sur la fin je me suis ennuyée. Je ne regarderais pas la suite qui parle de sa fille aînée, qui va à son tour, devenir reine.

 

 

Publié dans Juste moi, mon moral vu de ma fenêtre

Retour sur avril 2020

Un mois d’avril très étrange … pendant les 3 premières semaines je ne suis presque pas sortie … seulement une fois par semaine pour faire les courses … les gens me font peur et je préfère rester chez moi … la chaleur monte en flèche … pendant 3 semaines entre 20° et 30° !! … et un soleil magnifique mais qui me mets  mal à l’aise … je ne travaille plus depuis la mi-mars, et j’ai parfois de la peine à garder mes repères … je ne peux pas faire de télé-travail, puisque mon travail se fait au contact du public … je ne m’ennuie pas … je regarde des séries et je lis … mais pas plus que d’habitude … j’en profite pour faire des réglages sur mon i-pad, ranger ma musique … je rajoute un nouveau jeu sur mon i-pad (Hidden City) essentiellement des scènes d’objets cachés … et je continue à jouer à mon Mah-jong ainsi qu’à June’s Journey, aussi un jeu d’objets cachés doublé d’un jeu de décoration qui m’apaise 😉 … faire du tri dans mes vêtements … devoir se décider à laver les affaires d’été, même si ça me semble trop tôt … hésiter à mettre des chaussures d’été … devoir passer au maquillage d’été, plus léger … racler le fond des pots de crème de jour … devoir passer à la BB crème et faire avec les restes de l’an passé …

 

Les vacances de Pâques passent à toute vitesse … après 3 semaines de soleil et de chaleur, la température tombe, il fait froid et la pluie se remet dans la partie … la Suisse annonce que l’on va rester en semi-confinement encore plusieurs semaines … devoir faire des achats sur internet … ce que je déteste … devoir créer un compte paypal … me résoudre à commander des maques en tissu … acheter mon abonnement chez Fit Star … avec 3 mois gratuit pour le tester … finalement gérer l’administratif de l’association depuis la maison … avoir quelques contacts avec les juristes afin de régler les affaires courantes …

 

Côté sport, marcher 78 km … ce qui  n’est pas si mal vu les circonstances … remonter sur mon vélo …. et y prendre du plaisir … s’aérer la tête en ne bougeant pas de mon balcon … faire du sport mais sans plus … tester des appli de sport pour finalement revenir aux basic … Fit Star … Gym Direct en différé sur mon You tube … et les vidéos de Lucile Woodward que j’aime beaucoup … avoir de la peine à être régulière dans ces activités … tout dépend de mon humeur et de mon  moral …

 

Publié dans billets d'humeur, COVID-19, Juste moi

Ça m’agace – 5

Pour rester dans l’air du temps, celle du Coronavirus, malheureusement, il y a un certains nombres de choses qui m’agacent prodigieusement. Alors je préfère partager, afin de faire descendre la pression,  mais aussi pour que vous puissiez donner votre avis.

Donc pour rappel, en Suisse, nous ne sommes pas consignés, mais priés de ne pas abuser de la situation, à savoir : ne sortir que pour faire les courses, aller à la pharmacie ou chez le médecin et s’aérer en faisant le tour du bâtiment pour rester en bonne santé.

Le port du masque n’est obligatoire que pour les malades ainsi que, évidemment, pour le personnel soignant, dans les pharmacies et dans les magasins. Mais depuis quelques jours, on nous bassine à la télé et sur les réseaux sociaux pour faire des masques soi-même, en tissu … d’abord il faut être bonne couturière !! ensuite il faut avoir le matériel, à savoir : la machine à coudre, mais surtout le tissu et les fameux élastiques plats !! entre autre … mais où ces personnes ont-elles achetés tout ce matériel, alors que les merceries sont fermées depuis belle lurette ?? Je ne parlerai même pas du prix des masques qui arrivent en pharmacie, au prix de base de 1 fr 90 la pièce, mais comme on est sensé le changer toutes les 3 heures, ou au moins 2x par jour !!! Je vous laisse faire le calcul !! Grosso modo un budget de 120 fr minimum par mois et par personne !!

Avec le beau temps, de plus en plus de gens sortent, avec leur sac dos, contenant le pique-nique, les boissons et la serviette de plage !! Je vois des enfants au-dessous de 12 ans se baladant seul (donc sans parents dans les alentours) dans la rue, ou jouant au parc seul pendant des heures …

Il y a aussi les petites incivilités du quotidien, car dans les magasins on nous demande d’observer une distance de 2 m entre les personnes, mais il y a toujours un imbécile pour se glisser dans cet espace, car lui est pressé !! Il y a aussi les personnes qui mettent 2h pour faire des courses et l’idiot du jour qui a tourné dans le magasin pendant plus de 20 minutes, car monsieur était au téléphone !! alors que 15 personnes attendaient sur le trottoir.

La dernière chose qui m’a agacée mais aussi fait flipper, c’est le fameux « traçage » des gens, avec une sorte d’application pour justifier de tous les endroits où l’on va … mais je ferai un article plus détaillé car ça engage notre liberté individuelle et je vous parlerai du modèle chinois, qui lui fait vraiment flipper.

Pour terminer et toujours en lien avec le « traçage » et les instituts de bien être type : massage, coiffeur, onglerie, etc, ses sociétés sont censées nous faire remplir un questionnaire de santé !! style : tu tousses ? tu as de la fièvre ? finalement je ne suis pas sûre de pouvoir te donner un rv !! Evidemment que ces professionnels doivent se protéger, mais ils n’ont pas été formés pour faire médecine, ce sont des données personnelles dont ils ne nous viendraient probablement pas à l’idée de parler de ça avec ses personnes.

Au final, je pense qu’on est pas encore sorti de l’auberge

 

 

Publié dans les chouchous du moment, musique

A cappella

J’ai toujours été fascinée par le chant a cappella, où c’est la voix qui fait la mélodie ou les instruments, joué par un groupe de personnes, et un chanteur qui chante la chanson.

Il s’agit ici d’un groupe vocal masculin, allemand, le groupe Vocabular, mais j’ai choisi une vidéo où ce groupe fait un medley des chansons des Beatles. C’est franchement très agréable à écouter.

Par contre, j’adhère moins aux chansons en allemand, ayant beaucoup de peine avec cette langue, ce qui n’enlève rien à leurs performances vocales.

J’espère que vous aurez autant de plaisir à les écouter que moi.

 

 

Publié dans Cinéma, séries en vrac

Astrid et Raphaëlle – film + saison 1

 

Astrid et Raphaëlle mènent l'enquête en avril sur France 2 - News ...

Il y a d’abord eu un film de 95 minutes, qui a fait une belle part d’audience, et ensuite la chaîne a décidé d’en faire une série de 8 épisodes de 60 minutes. Pour une fois c’est une série qui fait la part belle à deux femmes dans un duo qui fonctionne bien.

On parle d’une série policière française, qui met en lumière Astrid, joué par Sara Mortensen, une documentaliste judiciaire de 30 ans, autiste, pétrie de tics, de manie, ultra timide à la limite du coincé,mais qui a une mémoire photographique et qui retient tout ce qu’elle lit.

Elle suit une thérapie afin de se familiariser avec les habitudes des « neuro-typiques », comprendre par là les non-autistes. Elle travaille depuis 10 ans aux archives judiciaires, sous la responsabilité de M. Gaillard, un ami de son père qui est également ton tuteur depuis le décès de celui-ci. Elle habite seule et elle est indépendante et très organisée.

De l’autre côté il y a Raphaëlle Coste, joué par Lola Dewaere, commandant de police, divorcée avec un enfant de 10 ans, grande gueule, populaire, têtue, bruyante et qui ne lâche jamais le morceau et qui contourne le règlement constamment. Pourtant elle s’entend bien avec Astrid et fait preuve de patience afin de comprendre son raisonnement.

Finalement ce duo fonctionne si bien qu’elles arrivent à résoudre des enquêtes. Au fur et à mesure, une vraie amitié lie les deux jeunes femmes.

Série agréable à voir, une saison 2 sera diffusée très prochainement.